100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 28.08.2009 14h49
L'achat de logements par la CNPC pour ses employés a soulevé un tollé général

Une des plus grandes entreprises d'Etat a acheté plus de 1 000 appartements pour ses employés à Beijing avec des prix de beaucoup inférieurs à la valeur du marché. Ce qui a soulevé un tollé général.

La China National Petroleum Corp (CNPC) a acheté des appartements du quartier Taiyang Xingcheng au troisième périphérique du nord-est dans l'arrondissement de Chaoyang, a-t-on appris du site d'informations qianlong. com jeudi 27 août.

Plus de 2 milliards de yuans (environ 300 millions de dollars) ont été payés pour acheter 8 hauts immeubles à appartement et deux parcs de stationnement au sous-sol, selon le site web.

La CNPC a acheté ces appartements à un prix d'environ 9 000 yuans (1 285,7 dollars) par mètre carré, tandis que le prix du marché est de 23 000 yuans (3 285,7 dollars) par m2, selon le site web, qui a cité un officiel de la Compagnie de développement immobilier Guancheng Zhengye de Beijing, un promoteur immobilier basé dans ce quartier.

Le pris de revente dans le même quartier est de 18 500 yuans (2 642,9 dollars) par m2 et un appartement de 165 m2 coûte plus de 3 millions de yuans (428 579 dollars), a dit Long Kecheng, un agent de la compagnie immobilière 5j5j. Jeudi.

« La CNPC a obtenu ce bas prix, parce qu'elle travaillait à l'achat groupé avec ce promoteur immobilier depuis 2005, quand le prix de logement n'était que de 9 000 yuans par m2 », a dit Wang Qiong, porte-parole de la Compagnie de Service Huayou de Beijing, cité par le Beijing Times .

« L'achat groupé a été organisé conformément à la loi et à la politique. Il n'y a rien d'erroné », a-t-elle dit.

. La CNPC est le plus grand producteur de pétrole et de gaz de Chine. Elle a entrepris et entreprend des travaux de construction sous contrat dans près de 70 pays du monde.

Environ 10 000 employés travaillent au quartier général de cette compagnie à Beijing.

Mais des habitants et des professionnels ne sont pas convaincus par cette explication.

« En tant que grande compagnie d'Etat, la CNPC pourrait avoir une transaction de coulisse avec le promoteur immobilier pour obtenir un prix si bas », a dit Chang Xue, administratrice d'université qui a un plan d'acheter un appartement dans ce quartier.

La CNPC doit clarifier le problème de l'achat groupé. Sinon, son silence susciterait un plus grand nombre de questions et de controverses », a dit Li wenjie, directeur général de la branche North China de la compagnie immobilière Centaline China, cité par qianlong com.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La deuxième édition de l'Encyclopédie de Chine publiée
Coopération entre China Southern et Air France sur les vols en code partagé
La Chine envisage de créer un fonds sur le développement des énergies renouvelables
Les Etats-Unis et la Chine sortiront gagnants de la crise financière
Plus d'un milliard de Chinois obligés de réapprendre l'écriture après le réajustement de 44 caractères chinois !