Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Economie
Mise à jour 30.07.2008 15h05
Chine : la CNPC nie la suppression de 80 000 postes

China National Petroleum Corp. (CNPC), le plus grand producteur de pétrole du pays, ne prévoit pas de supprimer 80 000 postes d'ici trois ans, comme l'avaient rapporté certains médias, a indiqué mardi un haut responsable sous couvert d'anonymat.

Selon certains organes de presse, le directeur général de la CNPC Jiang Jiemin avait annoncé le 22 juillet, lors d'une réunion de haut niveau de la compagnie, que la CNPC réduirait ses emplois de 5% d'ici trois ans, en raison de la diminution de ses profits.

"En tant qu'importante entreprise d'Etat, la CNPC se montre très prudente à l'égard de la réduction de son personnel", a indiqué le responsable qui n'a pas souhaité révéler son identité.

La CNPC a démenti le nombre de postes à réduire. Les médias s'étaient basés sur une diminution de "5% de son personnel" annoncée par le directeur général et les effectifs de 1,67 million de personnes publiés sur son site internet.

Cependant, l'entreprise n'a fourni aucun détail sur le nombre d'emplois à réduire.

Selon un employé anonyme de la CNPC, l'entreprise comprend deux types d'employés: les employés réguliers et les employés à court-terme. Elle compte plus de 500 000 employés à court-terme, qui pourront faire l'objet de la réduction de postes, la compagnie pouvant choisir de ne pas renouveler leurs contrats.

Les départs en retraite et une réduction de recrutements pourraient également entraîner une réduction réelle du personnel. Chaque année, 40 000 à 50 000 personnes prennent leur retraite au sein de la CNPC, selon cet employé.

Les lourdes pertes de la CNPC s'expliquent par l'écart important entre la hausse des prix de pétrole brut sur les marchés internationaux et le contrôle des prix des produits pétroliers sur les marchés intérieurs pratiqué par le gouvernement chinois.

Les profits bruts de la CNPC ont connu une baisse de 39% en glissement annuel pour atteindre 56,4 milliards de yuans (8,3 milliards de dollars) au premier semestre, en raison des pertes de raffinage et des nouvelles taxes imposées sur les ventes de pétrole brut.

Le premier producteur chinois a annoncé une réduction de 10% de ses dépenses non nécessaires à la production. La CNPC a par ailleurs suspendu ou réduit ses investissements dans 49 projets en juin dernier.

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 Les inondations coûtent cher à l'agriculture en Chine
 Les JO généreront des recettes directes de 2 milliards de dollars
 L'enregistrement des entreprises françaises à Beijing se déroule normalement
 Signature d'un accord pour étendre la coopération économique entre la partie continentale de Chine et Hong Kong
 Les JO et le séisme font augmenter le marché de la publicité sur internet en Chine
 La Chine renforce son aide aux PMEs
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.