Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Economie
Mise à jour 08.04.2008 15h29
Signature de l'accord historique de libre-échange Chine - Nouvelle-Zélande

La Chine et la Nouvelle Zélande, ont signé un accord de libre-échange le 7 avril 2008 couvrant les produits de consommation comme les services et les investissements.

Cet accord a été signé à Beijing par le ministre du commerce Chen Deming et son homologue néo-zélandais Phil Goff en présence du premier ministre chinois Wen Jiabao et de la Premier ministre néo-zélandais Helen Clark.

"La signature de l'accord ne signifie pas seulement que nous devons atteindre les objectifs fixés il y a deux ans plus tôt, mais fait de la Nouvelle-Zélande, le premier pays développé à conclure un accord de libre échange avec la Chine", a déclaré le premier ministre Wen Jiabao avant la cérémonie de signature de l'accord.

Selon l'accord, la Nouvelle-Zélande abandonnera ses tarifs douaniers sur 63,6% de ces importations chinoises dès que l'accord de libre-échange prendra effet, et les droits de douane sur l'ensemble des importations seront éliminés d'ici le 1er janvier 2016.

La Chine abandonnera pour sa part ses droits de douane sur 24,3% des importations provenant de Nouvelle-Zélande lorsque l'accord de libre-échange prendra effet, et sur la plupart des produits importés d'ici le 1er janvier 2019.

Dénommant la signature de "moment historique", le premier ministre néo-zélandais Helen Clark a dit que l'accord de libre-échange posait de solides fondations à la collaboration et est devenu un autre pilier des relations bilatérales.

Le commerce extérieur entre les deux pays s'élevaient à 3,7 milliards de dollars en 2007, une augmentation de 26% par rapport à 2006 d'après les statistiques officielles.

En plus de la réduction des barrières commerciales, l'accord de libre-échange promeut également les échanges dans un large éventail de domaines économiques, a indiqué un porte-parole du ministère du commerce dans une déclaration.

La Nouvelle-Zélande accordera un traitement préférentiel aux hommes d'affaires chinois venant faire des affaires dans 16 catégories de services de quatre secteurs spéciaux, dont les affaires, l'architecture et l'éducation scolaire. La Chine a fait un engagement similaire dans 15 catégories de quatre secteurs, tels que l'environnement et les transports.

Le porte-parole a dit que le gouvernement de la Nouvelle-Zélande devrait fournir jusqu'à 1 800 permis de travail pour les chinois qualifiés dans des domaines spécialisés tels que la médecine traditionnelle, l'enseignement des langues, et la cuisine.

L'accord a été signé après 15 rounds de négociations sur les trois dernières années; et la Nouvelle-Zélande est également le premier pays développé à reconnaître le statut intégral d'économie de marché de la Chine.

La Chine possède des accords de libre-échange avec des pays tels que le Chili et le Pakistan et est en cours de négociation avec l'Australie et et l'Islande.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 La Chine et la Nouvelle-Zélande signe un accord du libre-échange

 La Chine et la Nouvelle-Zélande prévoient de conclure en avril prochain un accord de libre-échange
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.