Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Economie
Mise à jour 07.04.2008 13h17
La Chine et la Nouvelle-Zélande signe un accord du libre-échange

La Chine et la Nouvelle-Zélande signeront un accord de libre-échange à Beijing aujourd'hui 7 avril 2008, célébrant le premier accord de ce genre entre le plus grand pays en développement et une économie développée.

La Premier ministre néo-zélandaise Helen Clark, qui est arrivée à Beijing l'après-midi du dimanche 6 avril 2008, a dit que cet accord donnera aux exportateurs de son pays un accès croissant à l'économie à la croissance la plus rapide.

"La Chine est déjà notre troisième partenaire commercial et un marché d'exportation se développant rapidement", a indiqué la Premier ministre Helen Clark dans une déclaration.

La Premier ministre néozélandaise Helen Clark assistera à la cérémonie de signature lors d'une visite de trois jours en Chine à la tête d'une délégation de 150 membres.

Le Premier ministre Wen Jiabao devrait assister à la signature de l'accord commercial par le ministre du commerce Chen Deming et son homologue Phil Goff au Palais de l'Assemblée Populaire Nationale.

Phil Goff a déclaré que les exportations de la Nouvelle-Zélande en Chine devrait croître entre 225 et 350 millions de dollars néo-zélandais (112,7 et 175 millions d'euros) de plus par an, ce qui réduira les frais douaniers d'environ 115 millions de dollars néo-zélandais (57,7 millions d'euros).

Actuellement, les principaux exportateurs de la Nouvelle-Zélande sont sujets à des tarifs douaniers de 10 et 20%, a-t-il rappelé.

"Etant le premier pays développé à signer un accord de libre-échange global avec la Chine, cet accord représente un grand succès pour la Nouvelle-Zélande," a dit le ministre du commerce néo-zélandais dans une déclaration avant de se rendre à Beijing.

"En réduisant les barrières dounières sur les biens de consommation, les services et les investissements en Chine, l'accord de libre-échange donnera aux hommes d'affaire néo-zélandais un avantage distinct sur les autres concurrents présents dans le marché chinois," a-t-il dit.

Phil Goff a expliqué qu'étant donné que la Nouvelle-Zélande est classée à la cinquantième place en terme de volume d'exportation, ne pas avoir réalisé un accord avec la Chine aurait pu faire chuter encore plus la place de la Nouvelle-Zélande, et les exportateurs néo-zélandais auraient été dans une position de désavantage envers ses concurrents.

La Chine et la Nouvelle-Zélande ont entamé 15 rounds de négociations pour cet accord dès juillet 2004.

Le commerce entre la Nouvelle-Zélande et la Chine ont totalisé 5,9 milliards de dollars (3,757 milliards d'euros) en 2007, une augmentation de 10% par rapport à 2006.

L'accord ne couvre pas seulement le commerce de biens de consommation mais aussi les services. La Chine envoie plus d'étudiants étudier en Nouvelle-Zélande que n'importe quel pays et est la quatrième source de touristes pour la Nouvelle-Zélande.

La Chine a pour l'instant signé six accords de libre-échange avec les pays et régions comprenant le Chili et le Pakistan, et est en cours de négociation avec une multitude de pays, dont le Pérou, l'Islande et l'Australie.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 La Chine et la Nouvelle-Zélande prévoient de conclure en avril prochain un accord de libre-échange
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.