Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Economie
Mise à jour 24.12.2007 15h17
L'épargne une fois de plus prisée par la population chinoise

Dans la situation actuelle où la banque centrale a augmenté à plusieurs reprises les intérêts et où le marché boursier a connu des fluctuations dues à sa régulation, le désir d'épargne de la population urbaine, qui a diminué il y a quelques temps, commence à rehausser, tandis que l'enthousiasme pour l'investissement d'actions et de fonds baisse sensiblement. Une enquête par questionnaire effectuée durant la deuxième et la troisième décade de novembre dernier par la Banque populaire de Chine, laquelle a visé des déposants urbains de 50 grandes, moyennes et petites villes du pays montre que la mesure politique d'augmentation continuelle des intérêts et de diminution du taux d'impôt des intérêts a produit un effet évident et que le plus en plus d'habitants acceptent et apprécient l'augmentation du taux d'intérêt des dépôts bancaires.

L'enquête démontre qu'à partir du deuxième trimestre de cette année, la part des déposant estimant que le taux des dépôts est « convenable » s'est accrue de trimestre à trimestre et de 39,6% au premier trimestre est passée à 46,3% au quatrième trimestre et à ce moment-là, 30,2% des habitants pensent que « l'épargne » est le moyen le plus rentable et le plus avantageux. Au même moment, la part des habitants qui croient que l'acquisition actuelle d'actions est la plus profitable a chuté rapidement jusqu'à 35,8%, soit 8 ,5 points centésimaux de moins par rapport au trimestre précédent et mettant fin provisoirement à sa hausse continuelle. D'autre part, la part reflétant la possession familiale d' « actions » en tant que principaux biens capitaux financiers de son point record d'apogée au deuxième trimestre (12,8%) a chuté brutalement à 9,8% au présent trimestre. De même, la part reflétant la possession familiale de « fonds » en tant que principaux biens capitaux financiers est tombée également au quatrième trimestre, de son point record d'apogée au troisième trimestre de 25,4% a diminué à 25,0%.

L'enquête indique en outre que nombreux sont les citadins qui croient que les prix sont « trop élevés et inacceptables » et que leur part a battu le record en atteignant 47,6%. 64,8% des personnes enquêtées prévoient que les prix continueront à augmenter l'année prochaine.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 Amélioration de la compétitivité qualitative de l'industrie nationale de fabrication chinoise

 Le Tibet s'attend à une croissance record de l'économie cette année

 La CIC affiche son prix de référence pour l'achat de parts de Morgan Stanley

 La Banque de Construction de Chine annonce des projets pour ses succursales à l'étranger

 Wahaha gagne le troisième procès contre Danone en Chine

 Le groupe français SEB devient actionnaire majoritaire de Supor, fabricant chinois d'ustensiles de cuisine
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.