Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Portraits

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Economie
Mise à jour 17.09.2007 08h45
La Chine va augmenter les taux d'intérêt de référence de 27 points de base

La Chine augmentera les taux d'intérêt sur les prêts et les dépôts à un an de 27 points de base, à 3,87% et 7,29% respectivement à partir du 15 septembre, a annoncé vendredi la banque centrale chinoise.

C'est la cinquième fois depuis le début de cette année que la Chine augmente les taux d'intérêt de référence sur un an, dans le but de freiner l'inflation et de renforcer le contrôle sur l'excès de liquidité.

La dernière hausse des taux d'intérêt a eu lieu le 22 août lorsque la banque centrale a augmenté le taux d'intérêt sur les dépôts à un an de 27 points de base à 3,6%, ainsi que le taux d'intérêt sur les prêts à un an de 18 points de base à 7,02%.

La mesure vise à "renforcer le contrôle du crédit, rationaliser l'investissement et stabiliser les attentes en matière d'inflation ", a déclaré la Banque populaire de Chine (BPC) dans un communiqué sur son site internet.

Cette augmentation des taux d'intérêt a été prévue après l'annonce que l'indice des prix à la consommation en août avait atteint 6,5%, la plus forte progression depuis onze ans, annonce qui a provoqué une chute de la Bourse de plus de 4% jeudi, la plus forte baisse en un jour depuis le 5 juillet.

Le gouverneur de la banque centrale Zhou Xiaochuan a dit la semaine dernière qu'il souhaitait voir la fin des taux d'intérêts réels négatifs, signal de soutien à davantage de hausses du coût de l'emprunt et au refroidissement du marché des valeurs en Chine.

Les risques d'inflation provoqués par les hausses du prix du porc n'expliquent pas vraiment l'utilisation fréquente du resserrement de la politique monétaire, la vraie raison se trouvant dans l'offre excessive de monnaie, a dit de son côté Song Guoqing, chercheur à l'Université de Beijing.

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 La Chine saisit l'OMC contre les sanctions des Etats-Unis visant son papier d'art

 L'excédent commercial de la Chine restera conséquent pour un certain temps

 Les fermiers gagnent plus, mais sont toujours loin derrière les urbains

 Investissement en capital fixe urbain de la Chine en hausse de 26.7% entre janvier et août

 Les investisseurs chinois sont attendus en France

 L'autosuffisance céréalière chinoise dépasse 95%
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.