Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 09.08.2012 08h30
Une compétition de la peinture sur sable se tient dans l'est de la Chine

L'art du sable est une sensation mondiale. Et avec des milliers d'artistes du sable à travers le pays, la Chine connaît bien cette unique forme d'art. La ville de Zhoushan, dans la province du Zhejiang, dans l'est de la Chine, a tenu son 1er concours national de peinture de sable. Découvrons la magie du sable.

Il s'agit de la finale du concours de peinture sur sable, un banquet de l'unique art du sable! A l'aide de musique et de technologie multimédia, le public peut apprécier le processus complet de création. Les concurrents déclarent qu'il s'agit d'une expérience unique pour eux.

Chen Hezuo

Concurrent

"J'en ai vraiment joui. Je m'approche de mon public et je peux dire qu'ils aiment ça."

Les spectateurs sont certainement impressionnés. Ils annoncent que les oeuvres des artistes racontent de grandes histoires.

Spectateur

"Ils ont fait un travail énorme! Je suis étonné par les histoires qu'ils ont racontées à travers leurs oeuvres."

Kseniya Simonova était la gagnante du Got Talent de l'Ukraine en 2009. Sa représentation du "Sable fou" a fait émouvoir le public aux larmes et elle est devenue une sensation sur la Toile. Elle est aujourd'hui l'une des juges de ce concours.

Kseniya Simonova

Artiste de sable

"Je crois que l'art du sable accouplé au goût chinois peut être vraiment remarquable. J'aime moi-même beaucoup celui qui raconte l'histoire d'un couple d'amants tibétains."

10 artistes ont participé à la finale du concours de peinture sur sable après presque 2 mois de compétitions dans tout le pays. Les organisateurs déclarent qu'ils comptent faire de cette compétition un événement annuel.

[1] [2] [3] [4]

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les principales nouvelles du 8 août
Après le départ de Koffi Annan, qui va pouvoir refermer la Boîte de Pandore en Syrie ?
Pourquoi je déteste les Jeux Olympiques...
Les Etats-Unis s'intéressent à l'Afrique, et cette fois c'est vrai…