Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 15.07.2011 13h28
Beida limite le nombre de ses visiteurs quotidiens

L'après-midi du 14 juillet, deux touristes venant du Shandong ont été refusés à la porte de l'Université de Beijing par le personnel de sécurité de l'université, il a en effet été récemment décidé que l'Université de Beijing n'autoriserait que 5 000 touristes par jour à visiter le campus pendant les vacances d'été dans le but de protéger le bon ordre, alors qu'un grand nombre de touristes sont contre cette nouvelle mesure.

L'avis de touristes

Le 14 juillet, il y avait une queue de 20 mètres environ près de la porte de sud-est de l'Université de Beijing surveillée par quatre membre du personnel de sécurité, avec une pancarte indiquant « merci de vous inscrire pour entrer à titre individuel, nombre limité » signée au nom du Service de Sécurité de l'Université de Beijing. Du coté des touristes, certaines personnes interrogées n'approuvent pas cette mesure qui selon eux porte atteinte à la grande réputation à l'université de Beijing.

L'avis de l'université

Monsieur Xing, le directeur adjoint du Service de la Sécurité de l'unitersité a expliqué que cette mesure est destinée à garantir le bon ordre dans le campus pendant les vacances d'été. Le nombre autorisé des voyageurs en groupe est de 3 000, à titre individuel de 2 000, et ces 5 000 personnes ne peuvent entrer au campus que par la porte de sud-est et celle de l'ouest, « à partir de la mi-août, plus de contraintes.»

L'avis de l'avocat

Monsieur Guo, un avocat de Beijing a dit au journaliste que, l'Université de Beijing n'a pas le droit d'empêcher des touristes de visiter le campus, car son argent vient du pays, et en plus elle doit montrer son esprit d'ouverture en tant que grande école.


Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine a accompli tous les objectifs dans son Plan d'action sur les droits de l'homme (rapport d'évaluation)
Entretiens entre de hauts officiers militaires chinois et américain à Beijing
La curieuse morale de certains medias occidentaux
Pour un monde à trois monnaies de réserve
Chine-Etats-Unis : les discussions franches sont constructives