Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 20.04.2011 13h33
Festival des soeurs de l'ethnie Miao

Vous célébrez sans doute la Saint-Valentin. En effet, dans le réservoir culturel des minorités ethniques chinoises, il y a également un nombre de fêtes dédiées à l'amour. Le Festival des soeurs de la minorité Miao est l'une de ces fêtes à la fois charmantes et amusantes. Il se tient chaque année entre le 15e et le 17e jour du mois lunaire, soit cette année de dimanche à mardi dernier.

Lundi, dans le comté de Taijing de la province du Guizhou, dans le Sud-Ouest de la Chine, environ mille filles de la minorité ethnique Miao se sont habillées en grande tenue pour participer à leur grand rendez-vous annuel.

Le festival de 4 jours inclut une série de fêtes folkloriques. Une grande parade en tenues somptueuses, des jeux folkloriques, des courses de bâteaux-dragon, une corrida : ces activités constituent aussi des attraits touristiques.

Le festival est célébré par la population Miao dans la province du Guizhou, notamment dans les comtés de Taijiang et de Jianhe, le long de la Rivière Qingshui.

Considéré comme la plus ancienne Saint-Valentin asiatique, le festival permet aux jeunes garçons et filles de rencontrer l'amour.

Les jeunes filles Miao se font belles avec des coiffes, des piques à cheveux, des colliers, des torques, des pendentifs et beaucoup d'accessoires, tous en argent, pour célébrer le Festival des soeurs et attirer des candidats à l'union des coeurs.

Des jours avant le festival, les filles recueillent des fleurs et des feuilles particulières dans les montagnes pour produire des colorants naturels qui servent à colorer le riz glutineux, connu sous le nom de "riz des soeurs".

Au cours du festival, les filles se rassemblent au bord de la rivière pour préparer le "riz des soeurs". Les graines sont colorées en bleu, rose, jaune et blanc pour représenter respectivement les 4 saisons.

Ensuite viennent les jeunes hommes. Ils repèrent la fille qu'ils souhaitent épouser et commencent à chanter pour elle. Les jeunes femmes répondent aux chants en leur offrant un verre de vin de riz et du riz des soeurs enveloppé dans des mouchoirs portant différents symboles.

Il y a aussi d'autres activités, comme la corrida, les courses de chevaux, la danse de tambour et la flûte.


[1] [2] [3] [4]

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine va imposer des droits anti-dumping sur les fécules de pomme de terre importées d'UE
Commémoration du premier anniversaire du séisme de Yushu
La duplicité et les droits de l'homme ne vont pas bien ensemble
Bo'ao fait entendre la voix d'Asie au monde
Les occidentaux devraient en apprendre davantage sur la Chine
Le sommet du BRICS, un rendez-vous faisant époque (partie I)
La crise nucléaire au Japon et l'avenir de l'énergie nucléaire