Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 08.04.2011 08h12
Paris : exposition "Manet, inventeur du moderne" au musée d'Orsay

Le musée d'Orsay à Paris a dévoilé jeudi l'exposition "Manet, inventeur du moderne" qui va durer jusqu'au 3 juillet.

Près de 180 peintures, pastels, aquarelles, gravures et dessins retracent le parcours de l'artiste.

Il s'agit de la première manifestation d'ensemble consacrée à Manet en France depuis l'exposition de 1983 aux Galeries nationales du Grand Palais. L'exposition "Manet, inventeur du" au musée d'Orsay présente le peintre à la lumière des recherches les plus récentes, faisant émerger une nouvelle figure de l'artiste et de sa génération. Plus qu'une rétrospective monographique, elle entend explorer et éclairer la situation historique d'Edouard Manet, entre l'héritage du romantisme et l'impact de ses contemporains.

L'exposition se construit autour d'une dizaine de questions et repense les multiples liens que le peintre a noués ou dénoués avec la sphère publique et politique. Elle aborde successivement ses débuts dans l'atelier de Thomas Couture, un des peintres officiels de la seconde République; ses relations avec son ami Charles Baudelaire ; son exploration de l'art religieux ; son goût pour la peinture espagnole, développé en particulier lors d'une visite dans le musée du Prado.

Les moments suivants du parcours tentent d'éclairer son rapport aux femmes, son impressionnisme en marge, le tournant qu'a représenté l'année 1879, les natures mortes et ses relations avec la vie politique.

La visite a dévoilé de nombreux portraits : celui audacieux "d'Olympia", ceux émouvants de "Berthe Morisot", "Irma Brunner", ou de femmes élégantes peintes vers 1881-1882 au rythme des saisons. Des mises en scène sont aussi présentées comme le célèbre "Déjeuner sur l'herbe", ou encore "Les Gitanos" qu'il va découper en trois tableaux, rendant sa peinture plus intense.

Manet qui se tient à l'écart des expositions impressionnistes transforme malgré tout sensiblement sa peinture au contact de ce groupe. Ainsi l'exposition permet d'admirer des toiles aux traits plus flous, comme "Bateaux en mer", "soleil couchant", "Les bords de Seine d'Argenteuil","Chez le père Lathuille" ou un portrait de Claude Monet.





Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine lance son 8e satellite pour son réseau de navigation international
La Chine s'engage à garantir la transparence des informations lors des urgences environnementales
Les chiffres des dépenses de sécurité publique de la Chine déformés par les médias étrangers
La Chine et l'Inde, moteurs de la croissance asiatique
Nicolas Sarkozy cherche à atténuer le rôle de la France dans la guerre contre la Libye
La Boîte de Pandore a été ouverte en Libye
Comment la Chine peut-elle améliorer l'image de son industrie?