100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 02.10.2009 09h04
Cube lumineux lors de la soirée de gala de la Fête nationale

Le "cube lumineux", zone destinée à la projection de lumières, ayant pour centre la base de la hampe du drapeau sur la place Tian'anmen, est composé de 4 028 "arbres" lumineux, sous lesquels sont postés 4 028 exécutants.

Ce qui est le plus difficile, c'est que les 4 028 exécutants doivent faire les mêmes gestes en même temps, indique le metteur en scène général de la soirée, Jia Ding, ajoutant que la tâche est assumée par les soldats d'un certain corps de l'Armée populaire de Libération de Chine.

Les lumières sont au coeur de la soirée de gala de la Fête nationale, tout comme elles l'étaient lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Beijing 2008, mais de manière différente, a indiqué Jia Ding, expliquant que les "Fou" (ancien instrument à percussion chinois) utilisés pour la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Beijing étaient des objets illuminés commandés par l'intelligence artificielle alors que les arbres du cube sont à commande numérique, dont la caractéristique principale est l'interaction entre les techniciens et les images programmées.

Le "cube lumineux" occupe une surface de 9 000 m². Pendant leur utilisation, chaque "arbre illuminé" compte 126 "branches" constituées de tubes LED.

"Je dois utiliser huit accessoires, me lever et m'accroupir une centaine de fois puis changer de costume", a révélé le soldat Zhang Qiang à un journaliste de Xinhua.

"Le plus difficile pour moi, c'est "l'arbre illuminé". Cet arbre ne doit pas être plus bas que 1,5 mètre et on doit s'entraîner sur une plate-forme haute de 0,6 mètre. On ne doit pas être plus haut que l'arbre. Donc, nous devons nous accroupir sur la plate-forme pendant 16 heures", a poursuivi Zhang Qiang.

60e anniversaire de la fondation de la RPC

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
181 étrangers participeront au défilé consacré à la célébration de la Fête nationale
Le Premier ministre chinois se rendra en RPDC en octobre
Le développement de la Chine donne de l'espoir à l'Afrique
Sommet du G20 : pas de perdant ni de gagnant
Pourquoi la Chine a-t-elle pu échapper à la « théorie de l'écroulement » ?