Edition du week-end/Plan du site/Notre site/Archives/

 
Français>>CultureMise à jour 19.08.2009 16h04
Le magazine américain « Reader's Digest » va se déclarer en faillite

Ripplewood Holdings, l'actionnaire du magazine américain "Reader's Digest", a annoncé le 17 août que ce magazine demandera à se placer sous la protection de la loi américaine dans 30 jours.

Aux termes de l'accord signé entre Ripplewood Holdings et les créanciers, "Reader's Digest" continuera à paraître et ne licenciera pas d'employés. Ses dettes de 1,6 milliards de dollars seront converties en actions. Le nouveau "Reader's Digest" n'aura que 550 millions de dollars de dette.

La cause principale de la faillite est que le magazine est accablé de dettes. En 2007, la partie des investisseurs représentée par Ripplewood Holdings a acheté le magazine à un prix de 2,8 milliards de dollars dont la plupart des fonds étaient prêts bancaires. A cause de la crise financière, le tirage du magazine a diminué et les revenus provenant de la publicité ont fortement baissé.

Selon le "Washington post", la situation difficile de "Reader's Digest" est expliquée plutôt par la nature de ce magazine que par ses lourdes dettes. La vie de nos jours est principalement dominée par Google et des informations sont reproduites partout. Le magazine mensuel "Reader's Digest" a ainsi perdu sa force d'attraction. Le tirage de ce magazine est réduit à 6 millions d'exemplaires, contre 18 millions d'exemplaires, son record dans les années 1970. En 2008, son tirage a diminué de 14%, tandis que le tirage des 10 grands magazines américains a diminué de moins de 1%.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le 11e Festival des arts de l'Asie a commencé à Ordos
Chine reste le pays le plus attirant pour les capitaux étrangers, selon une enquête des Nations Unies
La grandeur d'âme du peuple chinois reflétée à travers les changements de l'Avenue Chang'an
Les chiffres de juillet montrent plus de changements positifs dans l'économie chinoise
Quel est le but des visites en Afrique des dirigeants américains ?