Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Culture
Mise à jour 20.02.2008 13h16
Harry Potter ne figure pas parmi les produits d'horreur interdits

L'Administration générale de la Presse et de la Publication (AGPP) de Chine a dit lundi 18 février que des films fantastiques tels que les séries de Harry Potter ne sont pas compris dans sa récente liste des produits audio et vidéo d'horreur qu'elle interdit de vendre.

Les mythes traditionnels chinois, les contes et les récits de science-fiction sont « fondamentalement différents » de la définition des films vidéo d'horreur, qui « impliquent généralement des personnages qui ressemblent à des extra-terrestres et des histoires de fiction tous deux destinés à effrayer les petits spectateurs », indique le Beijing Times dans son édition du mardi 19 février, citant un officiel de l'AGPP.

Des ouvrages classiques chinois tels que « Le Pèlerinage en Occident » et « Contes fantastiquement Cabinet Sans-Souci demeurent des oeuvres remarquables dans l'histoire de la littérature et des arts de Chine, tandis que les films tels que les séries de Harry Potter peuvent aider à inspirer l'imagination et la créativité chez les adolescents, selon le journal.

L'AGPP a publié, la semaine dernière, une circulaire interdisant la vente des produits audio et vidéo d'horreur. C'est la plus récente initiative visant à « protéger le développement psychologique des enfants et adolescents ».

L'AGPP a dit que la violence et la cruauté de ces produits ne sont pas adaptées aux enfants et sont extrêmement dangereux pour leur développement psychologique.

La circulaire interdit à toutes les publications comportant des éléments de mystère et d'horreur d'être mises en vente sur le marché et tous les vidéos en cours de production doivent effacer les scènes d'horreur.

La Chine a commencé à interdire les « livres et bandes dessinées d'horreur » en avril 2006, visant spécialement l'oeuvre japonaise « Death Note ». L'oeuvre parle d'un cahier qui peut tuer des gens, si leurs noms y sont écrits.

La Chine a lancé cette année une campagne contre les contenus « vulgaires » dans les produits vidéo et audio. Les producteurs doivent arrêter de vendre les produits au contenu vulgaire.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 Version chinoise du dernier Harry Potter

 Le film "Harry Potter" rapporte 330 millions de dollars le premier week-end de sa sortie

 Harry Potter en tête du box-office

 La première du film « Harry Potter and the Order of the Phoenix » en Europe
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.