Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 13.03.2012 13h19
(Deux sessions) La Chine doit maintenir la peine de mort, selon un législateur

L'heure n'est pas encore venue pour la Chine d'abolir la peine de mort, et celle-ci devrait encore être longtemps appliquée afin de décourager les crimes les plus graves, a annoncé un législateur lors de la session parlementaire annuelle.

Fang Zhiyuan, député de l'Assemblée populaire nationale, s'est exprimé ainsi lors d'une discussion de groupe sur les rapports de travail de la Cour populaire suprême et du Parquet populaire suprême.

Deux sortes de crimes, ceux mettant en danger la vie et la sécurité du peuple et ceux liés au détournement de sommes importantes issues des fonds publics, doivent être passibles de la peine capitale, selon M. Fang, également professeur d'histoire à l'Université normale du Jiangxi.

"Nous de devons pas abolir la peine de mort simplement au prétexte que certains pays développés l'ont déjà fait", a noté le professeur.

Il a également conseillé un allongement des peines de prison pour les personnes reconnues coupables de détournement d'importantes sommes issues des fonds publics.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Principales nouvelles du 12 mars
Sélection du Renminribao du 12 mars
Les dépenses militaires de l'Asie
Publication de la « liste noire de la pratique des pots-de-vin » : peut-elle vraiment freiner et empêcher la corruption ?(Dialogue)
La diplomatie : parfois il faut avoir l'audace et la sagesse de « prendre le devant »