Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 06.03.2012 08h25
La Chine félicite Vladimir Poutine pour sa victoire à l'élection présidentielle

La Chine a déclaré lundi qu'elle espérait continuer à améliorer ses relations avec la Russie et promouvoir les relations bilatérales à la suite de la victoire de Vladimir Poutine à l'élection présidentielle.

Le président chinois Hu Jintao a envoyé un message de félicitations à M. Poutine, actuellement Premier ministre russe, qui a remporté dimanche l'élection avec environ 64% des voix, a indiqué Liu Weimin, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères.

"La Chine respecte le choix du peuple russe et soutient la Russie dans l'adoption d'un mode de développement adapté à sa situation intérieure, a expliqué M. Liu lors d'une conférence de presse.

"Nous sommes convaincus que la Russie maintiendra sa stabilité sociale et politique, poursuivra son développement économique et jouera un plus grand rôle sur la scène internationale", a poursuivi le porte-parole.

La Chine et la Russie se considèrent mutuellement comme principaux partenaires stratégiques et de coopération, a-t-il souligné.

La Chine espère que les deux pays continueront d'appliquer les engagements pris par les dirigeants chinois et russes concernant le développement des relations bilatérales pendant la prochaine décennie et encourageront le partenariat stratégique global et de coopération sino-russe, a ajouté M. Liu.

Le président russe effectuera une visite en Chine en 2012, selon un mécanisme d'échange annuel de visites entre les chefs d'Etat des deux pays.

"Les deux parties maintiendront des contacts étroits sur ce sujet par les voies diplomatiques",a fait savoir le porte-parole.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 5 mars
Principales nouvelles du 5e mars
Deux sessions pour l'histoire…
Les deux sessions de l'APN et de la CCPPC : ce qui nous préoccupe et nous intéresse le plus
Manille joue à nouveau les fauteurs de troubles