Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 15.02.2012 09h21
Un sommet Chine-UE sur la crise de la dette et les relations bilatérales

Le 14e Sommet Chine-UE tenu mardi à Beijing a mis l'accent sur la crise de la dette européenne, les relations bilatérales et la coopération.

Le Premier ministre chinois Wen Jiabao, le président du Conseil européen Herman Van Rompuy et le président de la Commission européenne José Manuel Barroso ont participé au sommet.

Lors du sommet, M. Wen a indiqué que la Chine et l'UE attachaient une grande importance à la communication et à la coordination et visaient à accroître les bénéfices mutuels, augmenter le commerce et l'investissement, et élargir la coopération dans les domaines des sciences, de l'énergie, de la protection environnementale et des échanges sociaux et culturels.

Les deux parties ont intensifié leur coordination, élargi la compréhension mutuelle et sauvegardé les intérêts communs concernant les questions internationales importantes, telles que le changement climatique, la gouvernance mondiale et le développement durable, a ajouté M. Wen.

Il a noté qu'en raison de l'effet persistant de la crise financière mondiale sur la politique, l'économie et la sécurité du monde, la tendance générale pour chaque pays est de promouvoir les réformes et de participer activement à la coopération internationale.

La compréhension mutuelle et les efforts conjoints pour faire face aux difficultés et défis sont dans l'intérêt commun de la Chine et de l'Union européenne. "Nous devons établir ensemble un modèle stratégique mondial multipolaire, équilibré et stable", a-t-il déclaré.

M. Wen a proposé que les deux parties élargissent le volume du commerce bilatéral et encouragent les investissements mutuels à travers le lancement de négociations sur les accords d'investissement.

Il a par ailleurs indiqué que les deux parties devaient promouvoir la communication et la coopération dans le domaine des sciences en renforçant le dialogue et la coopération en matière d'innovation scientifique.

La Chine et l'UE doivent également approfondir leur coopération dans les domaines de l'énergie, de la protection environnementale et de l'urbanisation, a fait remarquer le Premier ministre chinois.

D'après M. Van Rompuy, il est important que l'UE et la Chine travaillent ensemble pour promouvoir la coopération bilatérale et aborder les questions de portée globale.

"L'UE espère accroître son commerce avec la Chine et attirer plus d'investissements chinois pour renforcer les liens bilatéraux", a-t-il expliqué.

Pour sa part, M. Barroso a noté que les deux parties ont investi beaucoup d'efforts dans ce sommet.

L'UE souhaite que la Chine devienne un partenaire stratégique au lieu d'être un concurrent et espère créer une situation mutuellement bénéfique via le renforcement de la compréhension mutuelle et de la coopération bilatérale.

L'UE remercie également la Chine pour son soutien face à la crise de la dette et espère que la Chine continuera à oeuvrer pour aider à résoudre cette question, a-t-il indiqué.

Un communiqué de presse conjoint a été publié à l'issue de ce sommet.

Le sommet devait se dérouler en octobre dernier, mais il a été reporté en raison de la lutte menée par les dirigeants de l'UE contre la crise de la zone euro.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 14 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?