Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 06.02.2012 09h00
Les projets chinois en Libye sont surtout liés à la vie locale

Le ministère chinois du Commerce a décidé le 2 février d'envoyer, selon un accord entre les deux pays, un groupe d'experts en Libye pour une mission d'inspection du 4 au 8 février dans l'objet d'échanger des points de vue avec les autorités locales sur la protection des actifs chinois et sur la participation des entreprises chinoises à la reconstruction post-conflit du pays, et de faire le bilan des projets chinois en Libye.

Les projets chinois ont dû subir de lourds dommages en Libye dans les conflits militaires en 2011. Maintenant, avec la reprise de la stabilité dans le pays, davantage d'entreprises chinoises pensent à retourner en Libye pour participer à la reconstruction.

Le groupe d'experts est dirigé par Wang Shenyang, directeur du département de l'investissement à l'étranger et de la coopération économique du ministère du Commerce. Créé en octobre 2010, le groupe a dû attendre jusqu'à maintenant pour son départ, toujours en raison de la situation instable de la Libye.

Selon les données du ministère, le groupe se compose de représentants du ministère du Commerce, de la Chambre des travaux publics forfaitaires à l'étranger, et d'entreprises internationales chinoises telles que le groupe CSCEC (China State Construction Engineering Corporation), le groupe de la construction électrique de Chine, le groupe Gezhouba, le groupe de la communication, le groupe BCEG (Beijing Construction Engineering Group Co., Ltd), le groupe Huawei, et le groupe Zhongxing etc.

Selon des présentations, les projets chinois en Libye sont surtout étroitement liés à la vie populaire, notamment avec des habitations, des chemins de fer, des télécommunications,etc. Le ministère du Commerce trouve impératif de bien traiter ces projets pour contribuer à la reprise de la vie populaire locale, à la reprise économique générale et à la reconstruction du pays. Cela servira aussi à la reprise de la coopération économique et commerciale entre les deux pays.

Le groupe d'experts va se rendre à Tripoli, à Benghazi et d'autres villes pour faire le bilan de l'état des entreprises chinoises, notamment des dommages, et va se mettre en contact avec les autorités transitoires pour discuter des prochaines démarches à suivre pour bien traiter les projets chinois en Libye.

Les autorités libyennes actuelles ont récemment invité les entreprises chinoises à participer à la reconstruction, tandis que le gouvernement chinois a aussi encouragé ces dernières à porter leurs contributions à la reconstruction de la Libye en vue d'élargir et d'approfondir la coopération bilatérale en matière de l'économie et du commerce.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 3 février
Nouvelles principales du 3 février
L'essor des relations sino-africaines surprend l'Occident
Des centaines de millions yuans pour former des animateurs d'émissions ?
L'euro fête ses dix ans : quel choix faut-il faire ?