Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 04.12.2011 09h21
La Chine et les Seychelles s'engagent à renforcer les relations bilatérales

Le président des Seychelles James Michel a rencontré vendredi le ministre chinois de la Défense Liang Guanglie, en visite dans son pays. Il a affirmé que cette visite allait renforcer les relations d'amitié et de coopération entre les deux pays ainsi qu'entre leurs armées.

M. Michel, qui est également ministre de la Défense de son pays, a déclaré que les Seychelles attachaient une grande importance à la visite de M. Liang, la première d'un ministre de la Défense chinois depuis l'établissement des relations diplomatiques entres les deux pays il y a 35 ans.

Selon M. Michel, les Seychelles et la Chine entretiennent de bonnes relations, et des visites à haut niveau ont fréquemment lieu entre les deux pays ; en outre, la coopération bilatérale dans les domaines de la politique, du commerce, de l'économie et d'autres domaines n'a cessé de s'approfondir.

Le gouvernement seychellois continuera d'adhérer, comme il l'a toujours fait, au principe politique d'une seule Chine, et il est prêt à travailler de concert avec la Chine pour contribuer à la paix et à la stabilité dans la région et dans le monde, a ajouté le chef de l'Etat seychellois.

Pour sa part, M. Liang a confirmé que la Chine et les Seychelles avaient entretenu des relations amicales au cours des 35 dernières années.

Les échanges de visites entre les dirigeants des deux pays leur ont permis de parvenir à un large consensus et ont contribué à promouvoir la coopération bilatérale dans tous les domaines, a-t-il déclaré.

La Chine apprécie hautement l'adhésion des Seychelles à la politique d'une seule Chine et est disposée à faire des efforts concertés avec les Seychelles, dans le but de développer leurs relations bilatérales, a poursuivi M. Liang.

L'armée chinoise va travailler avec son homologue des Seychelles pour promouvoir la coopération et les échanges, dans le cadre de la construction des capacités de défense et de la formation du personnel militaire, et plus généralement dans le cadre du développement des relations bilatérales dans tous les domaines, a-t-il ajouté.

Le même jour, M. Liang s'est entretenu avec Joël Morgan, le ministre seychellois des Affaires intérieures, de l'Environnement, des Transports et de l'Energie, et avec Jean-Paul Adam, le ministre des Affaires étrangères.

M. Liang a rappelé l'amitié traditionnelle qui existait entre les deux peuples, et a souligné que le développement des relations bilatérales avait toujours été harmonieux depuis l'établissement des relations diplomatiques il y a 35 ans.

Il a réitéré la volonté de la Chine de faire avancer la coopération amicale entre les deux armées.

De son côté, M. Morgan a déclaré que son pays appréciait le soutien apporté aux Seychelles par la Chine en matière de construction des capacités de défense et de formation du personnel militaire.

Les Seychelles sont attachées à leurs liens d'amitié avec la Chine dans le domaine de la défense, et sont prêtes à faire des efforts concertés avec la Chine dans le but d'exploiter pleinement leur potentiel de coopération et de faire passer les relations entre les deux armées à un niveau supérieur, a-t-il affirmé.

Selon M. Adam, la Chine est un pays ami des Seychelles, d'autant plus qu'elle s'en est toujours tenue à la voie du développement pacifique, apportant une contribution importante au maintien de la stabilité dans le monde.

Il a souligné que les Seychelles appréciaient grandement la position de la Chine, selon laquelle tous les pays, grands ou petits, riches ou pauvres, puissants ou faibles, étaient égaux au sein de la communauté internationale.

Le ministre chinois de la Défense est arrivé jeudi aux Seychelles pour une visite officielle de bonne volonté qui doit durer trois jours.



Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Le Premier ministre chinois s'engage à redoubler d'efforts pour venir en aide aux porteurs du sida
Nouvelles principales du 2 décembre
Ce ne serait pas seulement le vaincu qui « paierait un prix cher » pour la guerre
L'immolation par le feu vue de la règle fondamentale du bouddhisme
La France désire être le « sonnailler » quant à l'ingérence dans la situation en Syrie