Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 30.05.2011 08h25
La nouveau maire de Chicago s'attend à une coopération plus étroite avec la Chine (INTERVIEW)

Suivant la voie prise par son prédécesseur, le nouveau maire de Chicago, Rahm Emanuel, a déclaré, dans une interview à Xinhua, qu'il envisageait de renforcer la coopération de longue date entre la troisième ville américaine et la Chine.

"Je suis déterminé à maintenir et à renforcer les relations entre Chicago et la Chine, et à explorer de nouvelles possibilités de coopérer sur des programmes éducatifs, des initiatives commerciale et sur le plan du tourisme", a dit M. Emanuel, dans une interview accordée vendredi à Xinhua.

M. Emanuel, ancien chef de cabinet de la Maison Blanche, a succédé, au début de ce mois, à Richard M. Daley en tant que maire de Chicago. ce dernier a forgé des relations étroites entre sa ville et la Chine, tout au long de son mandat de 22 ans.

"Nous applaudissons les efforts que le maire Daley a déployés pour "faire de Chicago la ville la plus amicale envers la Chine aux Etats-Unis", a indiqué à Xinhua le vice-maire de Chicago, Mark Angelson.

"Vous avez un maire qui a la capacité unique de faire de notre ville "un leader" dans les efforts globaux des Etats-Unis pour établir des ponts entre les Etats-Unis et la Chine. C'est en partie en raison de son service comme chef de cabinet de la Maison Blanche", a-t-il dit en référence au nouveau maire Emanuel.

Selon M. Angelson, M. Emanuel envisage d'accueillir davantage d'entreprises chinoises désirant faire des affaires à Chicago.

"Plus la présence de compagnies chinoises est grande, plus d'emplois nous aurons", a affirmé M. Angelson.

L'administration d'Emanuel envisage également de poursuivre et développer plusieurs programmes et initiatives de longue date entre la Chine et Chicago, dont le "jumelage de l'aéroport O' Hare avec les aéroports de Beijing, Shanghai et Hong Kong", selon le vice-maire de Chicago.

M. Angelson a également cité le jumelage de Chicago avec Shanghai et Shenyang, des relations établies en 1985 et servant d'exemple pour le développement de relations à d'autres villes et pays.

En ce qui concerne l'éducation, l'administration d'Emanuel a réaffirmé son engagement en faveur des programmes actuels, aux niveaux de l'enseignement secondaire et universitaire.

Ces programmes comprennent l'utilisation de 480 217 dollars de subventions en faveur des écoles publiques de Chicago. Ce fonds est fourni par deux compagnies privées et le gouvernement fédéral pour soutenir des programmes de langue et de culture chinoise.

Un autre programme porte sur une initiative importante élaborée par le président Barack Obama dans le but d'augmenter grandement le nombre des étudiants américains en Chine.

"Nous sommes profondément attachés à l'idée que plus nous nous connaissons, plus nous aurons d'échanges à tous les niveaux, notamment dans les domaines de l'éducation, du commerce et du tourisme, et plus la coopération sera étroite entre notre ville, notre pays et la Chine", a indiqué M. Angelson.

"De cela naîtra le plus grand bénéfice mutuel", a-t-il ajouté.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
He Guoqiang appelle à des efforts pour développer de nouvelles industries de haute technologie
S'inspirer de l'expérience tirée de l'Expo universelle et des jeux asiatiques dans la lutte contre la corruption
Réflexions suscitées par l'actuel « engouement pour l'émigration »
La dispute pour le poste de directeur général du FMI et la réforme de l'ordre financier international
Alcool au volant : tout reste à faire (ou presque...)