Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 17.05.2011 16h58
Pour des échanges militaires sino-américains normaux

Comparés aux solides liens commerciaux sino-américains et aux échanges fréquents entre responsables et de peuple à peuple, les relations militaires sino-américaines sont restées au point mort ces dernières années. Mais grâce aux efforts des deux côtés, Beijing et Washington vont à présent de l'avant pour renforcer ce maillon faible de leurs relations bilatérales.

Un groupe de hauts gradés de l'armée chinoise, dirigé par le Chef d'Etat-major de l'Armée Populaire de Libération (APL), Chen Bingde, est parti dimanche pour une visite d'une semaine aux Etats-Unis.

A l'invitation de son homologue américain, l'Amiral Mike Mullen, Chen Bingde et son entourage, qui comprend des personnes importantes des différentes composantes de l'armée chinoise, visiteront des installations militaires américaines qui n'ont pas été ouvertes aux visiteurs militaires depuis des années. Rien que ce fait témoigne de l'approfondissement de la confiance mutuelle qui règne entre les deux parties.

Chen Bingde et sa délagation devraient aussi avoir des discussions approfondies avec leurs homologues américains sur des sujets d'intérêt mutuel. Ce genre d'échange de vues entre les deux armées facilitera la compréhension mutuelle des intentions de chacun, éclaircira les suspicions inutiles et contribuera à éviter les conflits sur des sujets concernant les intérêts-clés de chacun.

Suite à la visite réussie du Secrétaire américain à la Défense Robert Gates en janvier dernier, la visite en cours de Chen Bingde aux Etats-Unis, la première depuis sept ans par un chef de l'état-major de l'APL, marque une étape importante dans la normalisation des échanges sino-américains de militaires à militaires.

La Chine espère développer ses relations militaires avec les Etats-Unis. Cela veut dire renforcer la confiance stratégique mutuelle et mener une coopération mutuellement bénéfique. A cette fin, les deux armées doivent respecter les intérêts-clés de chacun et prendre en considération les soucis majeurs de chacun.

Les deux pays étant des acteurs importants de la scène mondiale et des plateformes régionales, leurs armées partagent des responsabilités communes dans la protection de la paix et de la stabilité régionales et mondiales. Les deux parties ont un également un grand potentiel de coopération dans les domaines non traditionnels, comme la lutte contre le terrorisme et le maintien de la paix.

Des liens militaires plus étroits entre Beijing et Washington font cependant face à trois obstacles majeurs : les ventes d'armes américaines à Taiwan, les incursions fréquentes des navires et des avions américains dans les eaux et l'espace aérien des zones économiques exclusives de la Chine, et les restrictions imposées par certaines lois américaines sur les échanges et la cooopération technique entre les deux armées.

Les échanges militaires bilatéraux ont connu un revers majeur après que que le Gouvernement américain ait donné le feu vert à une vente de plusieurs milliards de Dollars US à Taiwan, pourtant partie inaliénable de la Chine, en janvier 2010.

Les deux armées devraient commencer à s'occuper de ces obstacles majeurs qui les séparent, et réduire progressivement le fossé sur ces sujets si elles souhaitent construire des relations stables et saines et éviter les hauts et les bas à l'avenir.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le président chinois promet de faciliter les investissements européens
Les eaux chinoises sont globalement saines (rapport gouvernemental)
Comment traiter les traumatisms post-séisme
Le vol d'oeuvres d'art à la Cité Interdite doit déclencher une alarme
Le siècle de l'Asie est-il devant nous ?
Comment créer un "royaume idéal sur Internet" ?
Les Etats-Unis doivent évaluer à sa juste valeur la contribution du Pakistan à la lutte anti-terrorisme