Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 28.02.2011 09h13
Evacuation de Chinois de Libye : le Premier ministre chinois adresse des messages de reconnaissance à la Grèce et à Malte

Au nom du gouvernement et du peuple chinois, le Premier ministre chinois Wen Jiabao a adressé dimanche des messages de reconnaissance aux gouvernements grec et maltais, pour l'assistance qu'ils ont porté aux ressortissants chinois évacués de Libye.

Dans ces messages, transmis par des diplomates chinois au Premier ministre grec George Papandreou et à son homologue maltais Lawrence Gonzi, M. Wen a indiqué que les gouvernements grec et maltais avaient rapidement répondu à la requête du gouvernement chinois, qui leur avait demandé d'aider à l'évacuation de ressortissants chinois de Libye et d'offrir des solutions d'hébergement aux évacués. Leur réponse positive est une preuve de la bonne volonté des deux pays envers le peuple chinois et de leur esprit vénérable quand il s'agit de venir en aide à des amis en cas de crise, a noté M. Wen.

Davantage de ressortissants chinois évacués de Libye devraient arriver dans les jours qui viennent en Grèce et à Malte et le gouvernement chinois les rapatriera aussi rapidement que possible, a ajouté le Premier ministre, exprimant l'espoir de voir les gouvernements des deux pays continuer à apporter leur aide dans les opérations d'évacuation.

MM. Papandreou et Gonzi ont remercié M. Wen pour son message et ont indiqué comprendre totalement la haute importance attachée par le gouvernement chinois à l'évacuation de ses ressortissants, selon des sources diplomatiques. Ils ont également indiqué être prêts à poursuivre leur soutien et leur coopération avec la Chine, qui continue de déployer des efforts pour évacuer de Libye des citoyens chinois.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : les personnes de plus de 80 ans toucheront une allocation
Chine : Jia Qinglin insiste sur la stabilité au Tibet
En fin de compte, qui menace vraiment qui ?
Réactions des différents pays, face à la position de la Chine, en tant que 2e économie mondiale
La responsabilité ne pèse pas sur la Chine...
Les risques qui menacent la Chine sont à prendre au sérieux
Le nouveau statut de deuxième puissance économique mondiale doit inciter la Chine à la prudence