Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 23.02.2011 08h42
En fin de compte, qui menace vraiment qui ?

Le 8 février 2011, l'amiral Michael Mullen, chef d'état-major des armées des Etats-Unis a signé officiellement la nouvelle version du « rapport des stratégies militaires de l'Etat », dans laquelle la tentative de contrer le redressement militaire de la Chine est évidente. Des phrases comme « les tâches stratégiques et l'intérêt des Etats-Unis sont de plus en plus situées dans la région Asie Pacifique », « il faut continuer de suivre de près le développement militaire de la Chine », « il faut aider les forces japonaises d'Auto-Défense à améliorer leur capacité de réaction face aux menaces étrangères », « Elargir l'influence des forces américaines en Asie du sud-est et en Asie du sud », visent à l'évidence toutes la Chine, de manière claire ou allusive. Depuis longtemps, la modernisation militaire de la Chine est considérée comme une chose négative et les Etats-Unis s'efforcent de diaboliser le développement militaire de la Chine.

« Pas de jugement sans comparaisons ». Regardons donc les forces militaires des Etats-Unis, source principale de la « menace militaire de la Chine ». Leurs forces stratégiques composées de forces stratégiques d'attaque dotées d'armes nucléaires, un système de défense anti-missiles et des installations militaires de base qui s'améliorent sans cesse, ont eu une prépondérance absolue et inébranlable. La navette spatiale militaire X-37B, qui vient de réussir ses essais, peut assurer des tâches militaires inimaginables, alors que les recherches et la fabrication de son successeur X-47B, plus moderne, ont été accélérées. Les forces navales, terrestres et aériennes possèdent une capacité de déploiement et de combat dans le monde entier, sans compter un réseau mondial de bases obtenues grâce à des alliances militaires. Les forces américaines sont complètement informatisées et se dirigent vers l'internetisation et l'automatisation du combat, en élargissant leur prépondérance à une vitesse rapide et incomparable par raport aux autres pays.

Regardons maintenant le Japon, qui a renforcé ses armements sous prétexte de « menace militaire de la Chine ». Depuis les années 1980, 90% des armes des forces japonaises d'Auto-Défense sont fabriquées au Japon, et un grand nombre d'entre elles sont d'un niveau supérieur à l'échelle mondiale. A l'heure actuelle, les industries aérospatiale et de missile du Japon possèdent déjà un système de recherches et de fabrication complet. Les fusées porteuses H2-A et M5, les satellites d'observation de la terre et les stations spatiales internationales sont tous d'un niveau des plus avancés, le sous-marin « Oyashio » conçu et fabriqué par le Japon est très moderne, tandis que le destroyer « Aegis » et le navire d'assaut « Osumi » possèdent tous des caractéristiques et un niveau supérieur. Le Japon possède le combustible nucléaire suffisant pour construire 1 000 bombes atomiques du niveau « Hiroshima ». En cas de nécessité, le Japon peut construire des bombes atomiques, des bombes à hydrogène en 3-6 mois, ainsi que 1 000-2 000 missiles à moyenne et longue portée en un an. Quant aux forces aériennes, le nombre d'avions F-15 que possède le Japon est le plus grand en dehors des Etats-Unis, et la capacité de combat aérien du Japon est une des meilleures de la région Asie-Pacifique.

Quant à la construction des forces navales, le maintien des routes commerciales maritimes et des routes de l'énergie demande les forces navales, y compris des porte-avions. Cependant, la Chine est le seul Etat membre permanent du conseil de l'ONU à ne pas posséder ses propres porte-avions. Le Brésil, l'Espagne, même la Thaïlande ont déjà leurs propres porte-avions et tout le monde trouve que c'est normal. L'Inde a acheté une grande quantité d'armes pendant ces dernières années et aura trois porte-avions d'ici 5 ans. Le niveau de modernisation militaire des pays occidentaux est largement supérieur à celui de la Chine, alors pourquoi cette discrimination et ces exigence envers la Chine ?

L'avion de combat furtif américain de 5e génération F-22 est déjà opérationnel et a été déployé dans la région Asie-Pacifique, alors qu'à peine le vol inaugural de l'avion de combat furtif Jian-20 a t-il eu lieu, la Chine a été accusée d'avoir menacé la sécurité des Etats-Unis et de ses pays proches. Les flottes de porte-avions des Etats-Unis se déplacent partout dans le monde et même aux portes de la Chine, alors que la Chine a été calomniée d'avoir empêché la liberté de navigation du seul fait du développement de ses dépenses en ce domaine. N'est-ce pas une une logique plutôt despotique ?

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Bravo à celui qui a écrit cet article.Nous attendons ce type d'information/comparaison du ...
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le PM chinois rencontre le ministre des Affaires étrangères de la République de Corée
Les investissements chinois directs sont bienvenus aux Etats-Unis
Venez voir par vous-même ce qu'est le vrai Tibet
Où en est la situation chinoise de contrôle du tabac?
Les attaques contre la Libye cachent des raisons politiques derrière
Les attaques sur la Libye pourraient conduire à l'anarchie
Pourquoi la France s'est-elle portée à l'avant-garde contre Kadhafi ?