Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 17.12.2010 13h35
La Chine s'engage à fournir des informations plus ouvertes

Le gouvernement sera plus ouvert et plus transparent dans la délivrance des informations et nouvelles sur la Chine au monde extérieur, a promis jeudi un haut responsable en charge des affaires des médias.

Wang Chen, Ministre du Bureau d'Information du Conseil des Affaires d'Etat, a fait ces remarques lors d'une réception du Nouvel An à laquelle ont participé près de 400 invités, dont des représentants des plus grands organes d'information, des porte-paroles d'agences gouvernementales et des diplomates en poste à Beijing.

« Lors de l'année qui vient, le Bureau renforcera en permanence la communication avec les médias, tant de Chine que de l'étranger, pour faire entendre la voix de la Chine d'une manière précise, objective et complète », a-t-il dit.

La diffusion des informations en provenance de Chine s'est nettement améliorée en 2009, et la gestion des informations sur internet a été standardisée, a-t-il précisé.

Dans le même temps, « une série d'évènements comme le Quatrième Forum Sino-américain de l'Industrie de l'Internet initiés par le Bureau ont contribué à renforcer la compréhension et la coopération internationales », a-t-il ajouté.

« Aujourd'hui, les médias étrangers font davantage attention à la Chine et rapportent de façon plus objective les changements et développements du pays avec des perspectives variées », a-t-il dit.

Ils jouent un rôle important dans la promotion de la compréhension mutuelle entre la Chine et la communauté internationale, a-t-il dit.

Ian Williams, Correspondant pour la Chine au Bureau de Beijing de la National Broadcasting Company, a dit trouver maintenant bien plus facile de faire son travail depuis le Continent chinois.

« La communication entre les médias étrangers et le gouvernement s'améliore incontestablement ici, et le gouvernement est mieux préparé à faire face aux médias », a-t-il dit.

« J'ai constaté de grands progrès durant mon séjour de huit ans ici de la part du gouvernement chinois pour renforcer la libre circulation des informations », a dit Levent Ulucer, directeur du bureau de Beijing de l'agence de presse turque One News.

Il a également dit que les médias étrangers se devaient de respecter les lois et règlements du pays en faisant leur travail sur place.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine et l'Inde conviennent de sauvegarder la paix sur la frontière
Chine : les IDE en hausse pour le 16e mois consécutif en novembre
Ne pas céder l'Afrique à la Chine est une logique perverse
Pourquoi le « Made in China » est plus cher
Le football, symbole du combat de l'Afrique pour sa reconnaissance dans le monde (REPORTAGE)
Pourquoi y a-t-il moins d'embouteillages à Paris qu'à Beijing ?
« La plupart des Nations » s'opposent à la remise du Prix de la Paix à Liu Xiaobo