100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 02.02.2010 13h18
Les opinions du gouvernement central chinois et du dalaï lama divergent gravement sur la question du Tibet

Le meneur de l'opposition australienne, Tony Abbott, a annoncé mardi le projet de créer un fonds d'un milliard de dollars australiens (0,89 milliard de dollars américains) visant à réduire les émissions du gaz à l'effet de serre (GES).

M. Abbott a révélé la nouvelle politique de changement climatique avant la troisième tentative du gouvernement demandant au Parlement d'approuver son programme de commerce des émissions, déjà rejeté deux fois par le Sénat.

"Notre politique sera plus simple, moins chère et plus efficace que celle du gouvernement", a-t-il déclaré à la presse à Canberra, ajoutant que le projet dépendra d'incitations, pas de punitions.

M. Abbott a souligné qu'il a respecté le même objectif de réduction du carbone fixé par le gouvernement, mais à un coût beaucoup plus faible.

"Le projet doit couvrir la réduction des émissions, et améliorer l'environnement", a souligné M. Abbot, ajoutant que "troisièmement, il doit éviter l'augmentation du coût pour les consommateurs et la réduction d'emplois".

M. Abbott a indiqué que le programme a été désigné pour réduire de 5% les émissions de GES en 2020.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Open d'Australie : victoire de Roger Federer en simple
Beijing réduit les bureaux de liaison des gouvernements locaux
Quand la construction d'une résidence a des relents d'histoire ancienne...
Les exportations chinoises profitent au monde entier
Tennis : une défaite au goût de victoire
Qui sont les gagnants dans le jugement de l' « affaire Clearstream »
Beijing, une ville globale