100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 02.02.2010 13h18
La Chine rejette la demande du dalaï lama d'être le "représentant légal" des Tibétains

Un responsable du gouvernement central chinois a rejeté mardi la demande du dalaï lama d'être le "représentant légal" des Tibétains.

"Le gouvernement chinois et le gouvernement de la région autonome du Tibet sous son autorité sont les seuls représentants des Tibétains", a déclaré Zhu Weiqun, vice-ministre du Département de Travail du Front uni du Comité central du Parti communiste chinois (PCC), lors d'une conférence de presse.

Du Qinglin, vice-président du Comité national de la Conférence consultative politique du Peuple chinois, s'est entretenu avec les représentants personnels du dalaï lama, Lodi Gyari et Kelsang Gyaltsen, la semaine dernière à Beijing.

Les représentants privés "n'ont pas de statut légal pour discuter avec nous des affaires de la région autonome du Tibet", a affirmé Zhu Weiqun. "Ils ne sont que des représentants privés du dalaï lama et ils ne peuvent ainsi que parler des perspectives du dalaï lama, au plus, celles d'un petit groupe de gens autour de lui".

Les négociations ont été suspendues pendant plus d'un an après des entretiens en novembre 2008.

"La raison principale consiste dans le fait qu'ils [la partie du dalaï lama] ont ouvertement déclaré cesser les contacts et le dialogue avec les autorités centrales", a expliqué Zhu Weiqun.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Open d'Australie : victoire de Roger Federer en simple
Beijing réduit les bureaux de liaison des gouvernements locaux
Quand la construction d'une résidence a des relents d'histoire ancienne...
Les exportations chinoises profitent au monde entier
Tennis : une défaite au goût de victoire
Qui sont les gagnants dans le jugement de l' « affaire Clearstream »
Beijing, une ville globale