100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>ChineMise à jour 06.01.2010 08h53
Le nouveau service de messagerie relie les dirigeants du PCC aux responsables des échelons de base

Un million de secrétaires des échelons de base du Comité du Parti communiste chinois (PCC) ont reçu mardi un SMS du vice-président chinois Xi Jinping, marquant le lancement d'un nouveau système de gestion du PCC.

Les SMS ont été envoyés par une plate-forme de service de téléphonie portable lancée par le Département de l'Organisation du Comité central du PCC et China Mobile.

La plate-forme est constituée d'un serveur reliant les téléphones portables d'un million de responsables de base du PCC aux dirigeants des comités des districts, municipalités et provinces des départements de l'organisation du PCC.

Les responsables des échelons de base peuvent recevoir et envoyer des SMS des et aux dirigeants des départements de l'organisation du PCC au plus haut niveau, et ceux qui utilisent les téléphones portables 3G peuvent communiquer par vidéo.

"C'est un effort pour utiliser les technologies modernes dans l'organisation et la gestion du PCC", a déclaré Xi Jinping, membre du Comité permanent du Bureau politique du Comité central du PCC, lors de la cérémonie de lancement.

"Grâce à cette plate-forme, les dernières directives et politiques seront envoyées rapidement aux responsables aux échelons les plus bas, et les responsables locaux ont été encouragés à exprimer leurs opinions et à faire des propositions", a-t-il précisé.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Premier ministre chinois en visite officielle en Russie
Shanghai pleure les victimes de l'incendie meurtrier d'une tour résidentielle
Quelle contribution les Chinois devront apporter au monde au 21ème siècle ?
Deux Europes dans la crise de la protection sociale
Sarkozy forme un nouveau gouvernement en préparation de la présidentielle (ANLAYSE)
Ce que cherche à obtenir Nicolas Sarkozy en France et dans le monde
Le sourire de Barack Obama à l'Inde est-il juste de pure forme ?