Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Chine
Mise à jour 29.12.2008 13h31
2008, une année exceptionnelle pour la Chine, dit le ministre des AE

2008 est une année d'«activités sans précédent » pour la diplomatie chinoise, avec les Jeux olympiques couronnés de succès et une série de crises imprévues, a dit le ministre chinois des Affaires étrangères.

« L'année 2008 est une année exceptionnelle pour la Chine », a dit le ministre Yang Jiechi dans son toast prononcé au cours de la réception donnée par son ministère à l'occasion du Nouvel An. Il a cité des événements majeurs tels que des tempêtes de neige au début de l'année, le séisme dévastant dans le Sichuan, les Jeux olympiques et les Jeux paralympiques, le Sommet des dirigeants d'Asie et d'Europe et l'actuelle crise économique globale.

« Plus de 180 chefs d'Etat ou de gouvernement ont effectué des visites en Chine cette année. Aujourd'hui, le sort de la Chine est de plus en plus étroitement lié au sort du monde ».

Le porte-parole de ce ministère, Liu Jianchao, a dit à China Daily lors de la réception qu'il était particulièrement impressionné par les efforts de lutte contre les forces anti-chinoises visant à politiser et à saboter les Jeux olympiques.

« Nous avons travaillé dur, tout le peuple chinois a travaillé dur. Nous avons finalement organisé les Jeux olympiques couronnés d'un plein succès », a-t-il dit.

« Maintenant qu'à la fin de l'année, nous avons adopté une mesure importante d'envoyer des navires de guerre dans le golfe d'Aden pour protéger les navires chinois avec leurs membres d'équipage ».

L'ambassadeur de Suède à Beijing, Mikael Lindstrom, a salué cette mesure, disant : « je pense que c'est une action responsable ».

La Suède, qui assurera la présidence de l'UE en rotation à la seconde moitié de 2009, souhaite d'avoir une bonne coopération avec la Chine, a dit M. Lindstrom.

L'ambassadeur des Etats-Unis en Chine, Clark Randt, a donné de « bonnes notes » à la performance diplomatique de Beijing en 2008.

"Elle est excellente et très professionnelle", a-t-il dit.

L'ambassade américaine prépare activement plusieurs célébrations à Beijing le mois prochain à l'occasion du 30ème anniversaire des relations diplomatiques entre les deux pays, qui tombe le premier janvier.

"Nous avons connu des hauts et des bas depuis janvier 1979 jusqu'en janvier 2009, et nous avons fait un long chemin. Beaucoup de progrès (ont été enregistrés). C'est superbe", s'est-il ainsi exprimé.

Beaucoup de grands noms dans l'histoire des relations sino-américaines : l'ancien Président américain Jimmy Carter, l'ancien Secrétaire d'Etat américain Henry Kissinger et tous les anciens ambassadeurs américains en Chine, seront présents aux célébrations à Beijing.

Et Condoleezza Rice, secrétaire d'Etat américain , effectuera bientôt une visite "d'adieu"à Beijing, a fait savoir l'ambassadeur. Elle a dit qu'elle fera sa dernière visite étrangère en Chine avant de quitter son poste en janvier.

Malgré la passation des pouvoirs, l'ambassadeur Randt est convaincu que les relations positives avec Beijing continueront sous l'administration d'Obama.

« Je pense qu'il n'y aura pas de changement ; elles (les relations bilatérales) seront toujours meilleures », a-t-il dit.

L'ambassadeur togolais en Chine et chef du corps diplomatique à Beijing, Nolana Ta Ama, a dit qu'en "nous basant sur les faits, nous voyons tous les jours que le monde a besoin de la Chine, un grand pays qui mérite ce nom en plusieurs termes et que la Chine a également besoin du monde".

Le corps diplomatique fera de son mieux pour faciliter la communication entre leurs gouvernements et Beijing en 2009.

« La tâche sera accomplie dans de bonnes conditions, car le pays, où nous sommes accrédités, établit la fondation de sa diplomatie sur la non-ingérance dans les affaires intérieures d'un autre pays et ne prétend jamais à l'hégémonie », a-t-il dit.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 Le goût pour l'art aide à devenir diplomate
 2007 : une année fructueuse pour la diplomatie de la Chine
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.