Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Chine
Mise à jour 10.11.2008 16h02
Le gouvernement renforce la supervision de l'application de ses politiques

Le Conseil des Affaires d'Etat (le gouvernement) a publié dimanche 9 novembre une circulaire annonçant les mesures destinées à renforcer la supervision et le contrôle de l'application des politiques du Parti communiste et du gouvernement, ceci dans le but d'assurer leur application efficace.

La circulaire a été publiée, du fait que dans certaines régions du pays, la supervision relâchée a empêché l'application efficace des importantes politiques et mesures établies par le Comité central du Parti communiste chinois (PCC) et le Conseil des Affaires d'Etat et a affaibli l'aptitude du gouvernement à exercer ses fonctions et nuit à sa réputation.

Les organismes gouvernementaux doivent rendre compte de la situation de l'application dans les délais déterminés, après la publication des documents importants ou la tenue des réunions importantes, indique la circulaire.

En ce qui concerne des directives des officiels de haut rang, on doit les appliquer et rendre compte de l'application avant le délai, selon la circulaire. S'il n'y a pas de délai, un rapport doit être fait en 30 journées de travail.

Si le délai ne peut pas être observé, on doit donner rapidement des explications sur la cause et rapporter où en sont appliquées ces directives.

Le Conseil des Affaires d'Etat fera connaître la performance des organismes gouvernementaux dans l'application des importantes décisions et politiques. Il fera l'éloge de ceux ayant accompli un bon travail et demandera de corriger des erreurs.

“Outre l'auto-supervision, les organismes gouvernementaux à tous les echelons doivent accepter volontairement la supervision de l'Assemblée populaire nationale et de la Conférence consultative politique du Peuple chinois, ainsi que du média et du public, note la circulaire.

La Direction générale du Conseil des Affaires d'Etat a également souligné le rôle des sites web gouvernementaux, disant que ces sites web doivent être utilisés pour informer le public des progrès dans le règlement des problèmes controversés ou des problèmes difficiles, des réponses aux avis du public et utilisés comme un moyen destiné à inviter le public à exercer la supervision ».

« La technologie d'informatisation moderne doit être appliquée pour améliorer l'efficacité de la supervision et du travail d'inspection », ajoute la circulaire.

Selon la circulaire, les directeurs des organismes gouvernementaux doivent être considérés comme ceux ayant la responsabilité de surveillance suprême pour que le travail d'application soit effectué sans à-coups et bien ordonné.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 Un progrès de la vie politique chinoise : les cadres dirigeants accèdent à l'Internet
 Un système de responsabilité qui respecte l'opinion publique
 Réorganisation du Ministère chinois des Ressources humaines et de la Protection sociale
 Des officiels seront licenciés, s'ils ont mal traité des plaintes du public
 Chine : 1.898 règlements abolis ou déclarés périmés
 Un sondage d'opinion sur le degré de satisfaction pour le travail d'organisation
 L'Internet contribue au progrès de la Chine
 Un nouveau système de fonction publique appliquée à Pudong
 Des chiffres de plus en plus complets, le gouvernement de plus en plus transparent
 La transparence en matière des informations en Chine n'est pas une mesure temporaire prise sous la pression
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.