Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Chine
Mise à jour 21.04.2008 08h32
Ambassadeur de France en Chine: la relation franco-chinoise demeure un facteur essentiel

Sur fond du parcours perturbé de la flamme olympique à Paris et de l'appel d'internautes chinois à boycotter Carrefour, l'ambassadeur de France en Chine Hervé Ladsous a affirmé vendredi que la relation franco-chinoise demeurait "un facteur essentiel".

L'ambassadeur a indiqué que son pays avait choisi la Chine comme partenaire stratégique il y a près d'un demi-siècle. Les deux pays connaissent une coopération dans tous les domaines allant de la politique à l'économie et de la culture à la jeunesse.

La France a soutenu la Chine dans des moments difficiles, a-t- il rappelé, citant la visite du Premier ministre français d'alors Jean-Pierre Raffarin au milieu de la crise du SRAS en 2003, ainsi que le problème de Taiwan.

Quant au relais de la flamme olympique à Paris, l'ambassadeur a dit "comprendre tout à fait" les émotions des Chinois par rapport aux perturbations et qu'en regardant la porteuse Jin Jing attaquée par un militant pro-tibétain, une grande majorité des Français, y compris lui-même, s'étaient sentis le "coeur serré".

"La France s'interdit de faire pression sur la Chine à l'occasion des Jeux Olympiques de Beijing". Ladsous pense que les JO sont une merveilleuse occasion pour la Chine de montrer sa meilleure image de modernité, d'ouverture et d'amitié.

Concernant le Tibet, l'ambassadeur a réaffirmé que la France respectait la souveraineté de la Chine sur le Tibet. Il a aussi fait remarquer que la proposition de faire du dalaï lama un " citoyen d'honneur" de Paris n'était qu'une décision du maire de Paris, qui n'avait rien à voir avec le gouvernement français.

Interrogé sur l'appel du boycott de Carrefour en Chine, ainsi que sur le boycott des produits chinois en France, Ladsous a dit que cela était "contre-productif" et n'était pas bon pour la coopération gagnant-gagnant entre les deux pays.

"Je suis tout à fait d'accord avec les propos de Mme Jiang Yu, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, disant que l'amitié nécessite les efforts des deux parties", a-t-il poursuivi, ajoutant qu'il travaillait jour et nuit avec des officiels chinois ces derniers jours pour résoudre les problèmes de manière satisfaisante.

--Page spéciale: Les émeutes à Lhassa

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 Les internautes chinois appellent à boycotter Carrefour après l'incident du relais de la flamme olympique

 Les internautes chinois boycottent Carrefour

 La Chine appelle la France à considérer les opinions du peuple chinois sur les produits français

 Les internautes d'origine chinoise du monde entier lancent un appel au « boycott des produits français »
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.