Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Chine
Mise à jour 27.02.2008 08h19
Rice réaffirme l'opposition des Etats-Unis au "référendum" de Taiwan sur son adhésion à l'ONU

La secrétaire d'Etat américaine Condoleezza Rice, actuellement en visite en Chine, a réitéré mardi à Beijing que les Etats-Unis adhéraient à la politique d'une seule Chine et s'opposaient au "référendum de Taiwan sur son adhésion aux Nations unies".

Mme Rice a fait cette remarque lors de son entretien avec le ministre chinois des Affaires étrangères Yang Jiechi, selon un communiqué de presse publié par le ministère chinois des Affaires étrangères. Le communiqué a souligné que les Etats-Unis s'opposaient à tout changement unilatéral dans le Détroit de Taiwan et estimaient que le référendum n'était une mesure constructive pour aucune des parties et ne devait pas se tenir.

M. Yang a souligné que la question de Taiwan concernait la souveraineté et l'intégrité territoriale de la Chine et constituait un intérêt prédominant de la Chine.

Au mépris de l'opposition de la communauté internationale, Chen Shui-bian et le Parti démocrate-progressiste (DPP) dirigé par Chen s'accrochent obstinément au "référendum sur l'adhésion de Taiwan à l'Onu", a indiqué M. Yang, ajoutant que ce problème nuisait gravement à la paix et stabilité dans le détroit de Taiwan et la région d'Asie-Pacifique.

Il a ajouté que la partie chinoise appréciait les déclarations publiques des Etats-Unis et de Mme Rice contre le "référendum de Taiwan sur son entrée à l'Onu", ainsi que les déclarations répétées par les Etats-Unis sur leur soutien à la politique d'une seule Chine, leur adhésion aux trois Communiqués conjoints sino- américains et leur opposition à l'"indépendance de Taiwan".

"Nous souhaitons que la partie américaine puisse adopter toute méthode si nécessaire et faire des efforts conjoints avec la Chine pour combattre les activités sécessionnistes pour l''indépendance de Taiwan', afin de maintenir la paix et la stabilité dans le Détroit et sauvegarder les intérêts stratégiques mutuels entre les deux nations", a fait savoir Yang.

A l'issue de leur entretien, Mme Rice a réaffirmé ses propos tenus en décembre 2007, à savoir que les Etats-Unis "s'opposent à ce référendum proposé par Taiwan, parce qu'ils estiment que ce n'est pas une mesure constructive et qu'un référendum ne servira pas d'objectif utile".

Lors de cet entretien, Yang a salué les progrès importants obtenus dans les relations sino-américaines ces dernières années.

Le consensus conclu entre les présidents Hu Jintao et George W. Bush sur la promotion des relations constructives et coopératives sino-américaines a été déjà mis en application pas à pas et les deux pays ont constamment élargi leurs dialogue, coopération et échanges bilatéraux.

Cette année, qui marque le 30e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre la Chine et les Etats-Unis, est très importante pour le développement des relations sino- américaines, a rappelé Yang, ajoutant que les deux pays devraient traiter des relations bilatérales à partir des perspectives stratégiques à long terme.

Rice a dit que la coopération économique et commerciale entre les deux pays avait apporté des résultats importants aux deux parties et que le dialogue économique stratégique était fructueux. Les Etats-Unis considèrent le développement et la prospérité de la Chine comme une bonne chose et ils sont prêts à consolider les relations avec la Chine, a-t-elle poursuivi.

La Chine est de plus en plus ouverte, a affirmé Rice, faisant l'éloge du rôle de la Chine par rapport au problème du Darfour et à d'autres questions.

Les Etats-Unis s'opposent à la politisation des Jeux olympiques de Beijing et le président américain Bush ainsi que sa famille ont l'intention d'assister à la cérémonie d'ouverture des JO, a-t-elle souligné.

En ce qui concerne le problème nucléaire coréen, Yang a dit que grâce aux efforts conjoints de toutes les parties concernées, le pourparlers à six et le processus de dénucléarisation de la Péninsule coréenne avaient obtenu des progrès importants.

La Chine souhaite que toutes les parties concernées valorisent les progrès ayant coûté de grands efforts, renforcent le dialogue et les consultations, fassent preuve de flexibilité, afin de créer des conditions pour surpasser les difficultés actuelles et promouvoir les pourparlers à six et la dénucléarisation de la péninsule coréenne.

Rice a dit que les Etats-Unis étaient contents d'observer les progrès obtenus dans le processus de dénucléarisation de la Péninsule coréenne. Les Etats-Unis travailleront avec la Chine, la République populaire démocratique de Corée et d'autres parties concernées à promouvoir ce processus et à accomplir le travail de la phase actuelle au plus tôt, afin de progresser vers la prochaine phase, a-t-elle poursuivi.

Yang et Rice ont aussi échangé des vues sur le problème nucléaire iranien, le problème du Darfour et d'autres questions internationales et régionales.

Mme Rice est arrivée mardi matin à Beijing pour une visite de deux jours en Chine sur l'invitation de M. Yang.

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 Un officier militaire chinois de haut grade appelle les Etats-Unis à voir l'essence de "l'indépendance de Taiwan"

 Les routes maritimes directes entre les deux rives du détroit de Taïwan restent ouvertes le premier jour du Nouvel An chinois

 Le commerce des produits agricoles entre les deux côtés du détroit de Taïwan en hausse en 2007

 Taiwan et les îles de Nansha font partie du territoire chinois

 La partie continentale de la Chine s'efforce de promouvoir la paix entre les deux rives du détroit de Taiwan

 Les autorités chinoises espèrent que les Etats-Unis seront prudents sur la question du Détroit de Taiwan

 Un officiel chinois discute du problème de Taiwan avec le secrétaire d'Etat adjoint des Etats-Unis

 Le Gouvernement continue de dialoguer avec Taiwan concernant la question du tourisme dans l'île

 Les échanges entre la partie continentale de Chine et Taiwan se sont développés en 2007

 Plus de 46,95 millions d'allers-retours dans la partie continentale de la Chine pour les habitants de Taiwan
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.