Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>Les relations sino-fran?aisesMise à jour 09.04.2012 16h31
Coopération sino-française en vue de former des « ingénieurs éminents »

L'Université des Communications de Shanghai et Paris Tech, institut des sciences et technologies de Paris, ont signé conjointement, le 8 avril à Shanghai, un accord de coopération dans lequel il est annoncé l'établissement en commun des deux écoles d'un institut de formation de sommités de l'ingénierie.

Selon le reportage publié par China News, lors de la cérémonie de signature, la partie chinoise a exprimé son désir de s'inspirer du mode d'enseignement français pour former des ingénieurs d'élite afin de pouvoir explorer une voie susceptible de réformer et de perfectionner le système actuel de formation d'ingénieurs éminents, ce qui permettra de former pour la Chine un plus grand nombre de sommités de sciences appliquées dotées d'une vision internationalisée, ainsi que d'une compétence réunissant les talents du commerce, de la gestion économique et de la direction, ce qui injectera une nouvelle vitalité dynamique et une force motrice qui contribuera au développement et à l'amélioration de la coopération internationale de niveau supérieur.

Pour ce qui est de Paris Tech, institut des sciences et technologies de Paris, fondé et établi en 1991, il rassemble douze des plus prestigieuses grandes écoles françaises de l'ingénierie et du commerce. Le nombre de ses enseignants et la gamme complète des disciplines scientifiques couvertes lui confèrent une stature comparable à celle des grandes universités scientifiques et techniques au niveau mondial, pour lesquelles il peut constituer un partenaire. D'autre part, il se caractérise par son haut niveau de formation et l'excellence de son corps professoral et de ses laboratoires. Il propose en outre des masters de haute qualité pédagogique qui s'appuient sur l'expertise de toutes les écoles qui dépendent de lui et qui proposent des programmes doctoraux de qualité pour les étudiants désireux d'être formés à la production de connaissances, d'outils et de méthodes innovants. Il compte également 80 partenaires industriels majeurs, représentatifs des liens noués avec le monde économique. Bref, les diplômés de ses écoles font valoir leur capacité et leur talent dans divers domaines de technologies d'ingénierie, c'est pourquoi ils sont très prisés et estimés du milieu industriel et des entreprises qui se disputent pour se les arracher. Plusieurs parmi eux occupent des fonctions importantes au sein du gouvernement français ou bien dans des organisations de l'Union européennes.

Quant à l'Université des Communications de Shanghai, elle figure parmi les premières grandes écoles désignées par le Ministère chinois de l'Education pour mener à titre expérimental le « Programme national de formation et de perfectionnement d'ingénieurs éminents ». En tant que l'une des écoles supérieures chinoises qui a procédé le plus tôt à l'internationalisation en matière de l'enseignement et de l'éducation, elle considère l'éducation internationalisée comme une stratégie de développement d'importance permettant la création d'établissements d'enseignement supérieur de niveau mondial et cela est également un moyen permettant de former un nouveau type de dirigeants dotés d'une vision internationalisée et d'une culture en même temps plurielle et diversifiée.



Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Les Etats-Unis sont responsables de la hausse des dépenses militaires en Asie
L'aide aux pays en développement victime de la récession mondiale
Position ferme sur les prix des maisons