100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Les relations sino-fran?aisesMise à jour 02.11.2010 14h47
G20, la France a besoin de soutien du côté de la Chine

M. Raffafin a raconté que le président Sarkozy a préparé trois sujets à discuter durant sa présidence tournante du G20 : la réforme du système monétaire international, la réglementation des prix des matières premières et la gouvernance mondiale. La France a besoin de soutien du côté de la Chine dans ces domaines. Dans les affaires internationales, l'«alliance » est la pré-condition de l'«influence ». La Chine et la France sont deux représentants importants des deux continents, et une fois que ces deux pays sont arrivés à un consensus sur certains sujets, les autres pays prennent ces questions au sérieux. Par conséquent la Chine et la France partagent un ardent désir de persuasion.

Le président français a proposé de tenir une série de séminaires à travers le monde sur la monnaie et en particulier, il a suggéré que le premier forum soit organisé par la Chine. Pourquoi il a choisi ce pays ? M. Raffarin a donné son point de vue.

Comme pays émergent, la Chine a prouvé au monde entier sa force, sa puissance et sa position indispensable dans la gouvernance mondiale. Les pays occidentaux veulent coopérer avec la Chine mais devront d'abord laisser les Chinois penser qu'ils sont les bienvenus. M. Sarkozy a exprimé pleinement son désir de vouloir écouter la position de la Chine en suggérant que le premier séminaire de la série soit organisé en Chine. En outre, la Chine, dont la croissance économique est la plus rapide, permettra au monde de réfléchir sur la réforme du système monétaire à partir de la Chine. Cela a une signification particulière.


Nicolas Sarkozy souhaite renforcer ses relations personnelles avec le président Hu

J.-P. Raffarin, la France ne souhaite pas remettre en question le problème du taux de change

Page spéciale : La tournée du président chinois en France et au Portugal

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Guangzhou envisage d'annuler son service de transport gratuit face à l'affluence de nombreux voyageurs pour les Jeux asiatiques
Entretien entre les présidents chinois et portugais
La Chine et la réalité : choses vues et entendues par un journaliste chinois en Europe
La Chine doit garder la tête froide au sujet de sa 3ème place au FMI
Le partenariat stratégique global sino-français entre dans une nouvelle phase (PAPIER GENERAL)
Les liens sino-européens ont besoin d'esprits ouverts
L'exploitation des terres rares coûte cher à la Chine