100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Les relations sino-fran?aisesMise à jour 07.07.2010 13h08
La transformation de l'économie chinoise offre de nouvelles opportunités à la coopération sino-française (interview)

La transformation de l'économie chinoise offre de nouvelles opportunités à la coopération économique et commerciale sino-française, a indiqué Ma She, conseiller des Affaires économiques et commerciales de l'ambassade de Chine en France, dans une interview accordée récemment à Xinhua.

Après la crise financière mondiale, l'économie chinoise a accéléré sa transformation, entraînant ainsi un approfondissement de la restructuration dans plusieurs secteurs et un élargissement de la demande interne, a relevé M. Ma.

"La hausse du pouvoir d'achat des Chinois et la croissance de la demande interne du pays permettront plus d'accès aux produits de qualité français, alors que la coopération se renforcera dans les domaines où la France dispose d'une technologie de pointe", selon M. Ma.

La Chine et la France ont une forte complémentarité économique et d'énormes potentialités dans la coopération économique et commerciale, a observé Ma She, et d'ajouter : "La Chine attache une grande importance à la coopération économique et commerciale avec la France."

Sous les efforts des deux parties, la coopération sino- française s'intensifie et s'approfondit sans cesse. Et pour Ma She, la Chine ne vise pas à maintenir un énorme excédent commercial, elle souhaite plutôt voir sa coopération économique et commerciale avec la France conduire vers une "croissance équilibrée, stable et saine".

En 2009, la crise financière a donné un coup dur au commerce entre la Chine et la France, qui a connu son premier recul depuis 1996. Mais ce recul est moins important en comparaison avec ceux que subissent les échanges commerciaux chinois avec les autres partenaires de l'Union européenne (UE), a rappelé M. Ma.

Selon les chiffres officiels, le volume du commerce entre la Chine et la France s'est élevé à 34,48 milliards de dollars en 2009. La Chine est devenue ainsi le premier partenaire commercial de la France en Asie, alors que la France est le quatrième partenaire commercial de la Chine dans l'UE.

Jusqu'à fin 2009, la Chine a signé 3.968 accords sur l'importation de technologies avec la France, deuxième fournisseur de technologies de la Chine en Europe. Et le montant total de ces accords ont atteint 19,05 milliards de dollars.

En matière d'investissements, la France est aujourd'hui le quatrième pays d'origine pour la Chine, avec 3.938 projets d'un montant sous contrat de 15,77 milliards de dollars. Les investissements d'entreprises chinoises ont pris eux aussi de l'ampleur en France, en totalisant 24,492 millions de dollars.

La crise financière mondiale a lancé des défis aux entreprises chinoises installées en Hexagone : chute de commandes, rétrécissement de la clientèle, etc.. Mais aux yeux de M. Ma, la crise représentait aussi une opportunité. Plusieurs sociétés chinoises en France ont réussi à fusionner avec des entreprises locales et à passer la première étape difficile du rapprochement.

"Nous sommes convaincus que sous les efforts conjugués, les investissements chinois en France auront une belle perspective", a dit le diplomate chinois.

Fin 2009, le ministre chinois du Commerce Chen Deming et la ministre française de l'Economie Christine Lagarde ont convenu d'explorer de nouveaux champs de coopération tout en continuant à promouvoir la coopération traditionnelle, a rappelé M. Ma.

Dans le secteur des finances, M. Ma a vu un potentiel de coopération, citant un accord signé entre la Banque de développement de la Chine et la Caisse des Dépôts, accord destiné à soutenir financièrement les PME.

"Dans le cadre du G20, la Chine et la France renforceront leur collaboration en matière de la politique monétaire", a ajouté le diplomate chinois.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : Urumqi en paix, un an après les émeutes du 5 juillet 2009 au Xinjiang
L'économie chinoise continue à connaître une croissance vigoureuse
Le Japon devrait payer la Chine de retour
Regardez la Chine de manière objective !
Y a t-il un danger que la Chine oublie le passé ?
Qu'est-ce que la Chine peut apporter à l'Afrique ?
Des entreprises chinoises empêchées d'investir aux Etats-Unis : un nouveau rideau de fer pour garantir la « sécurité de l'Etat » ?