100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>Les relations sino-fran?aisesMise à jour 01.04.2010 16h51
16e colloque économique sino-français-les milieux commerciaux recherchent de nouvelles opportunités

Hua Jianmin, vice-président du Comité permanent de l'Assemblée populaire nationale de Chine (APN) a participé au 16e colloque économique sino-français. Il a présenté les mesures que le gouvernement chinois a pris contre la crise financière et leurs remarquables effets en espérant que les élites industrielles et commerciales françaises pourront se saisir de l'occasion afin d'étendre l'espace de coopération, de présenter de nouveaux idées et modèles pour la coopération commerciale entre des sociétés chinoises et françaises.

Jean-Pierre Raffarin, l'ancien Premier ministre français, a déclaré son admiration lors du colloque sur les contributions importantes de la Chine face à la crise mondiale. Il souhaite promouvoir la coopération sino-française dans les milieux industriels et commerciaux. D'après M. Raffarin, la Chine et la France ont un bel avenir dans les innovations en matière de technologie, de protection de l'environnement, des nouveaux matériaux, l'agriculture, l'impulsion de la réforme des monnaies mondiales et la coopération entre des entreprises petites ou en moyennes, etc.

La crise financière a profondemment changé la stucture économique mondiale et produit de nouvelles impulsions pour l'économie mondiale. Au sujet de « Nouveau monde, nouveaux marchés, nouveaux partenariats », les représentants des 2 pays au colloque ont approfondi les questions du nouveau mode et des nouvelles occasions de coopération sino-française.
  
Le vice-président du Conseil chinois pour la promotion du commerce international, Dong Songgen, a déclaré que le redressement de l'économie mondiale a produit de nouvelles occasions de développement. Il espère que la Chine et la France pourront présenter leurs efforts dans la future stucture de l'économie mondiale.
  
La France est le 4e plus grand partenaire dans l'Union Européenne pour la Chine, mais aussi la 4 e source d'investissement et le 2e pays pour l'importation de technologie. En 2009, le commerce bilatéral entre la Chine et la France était 34,48 milliards de dollars, soit 11,5% de baisse par rapport aux chiffres de 2008, mais moins que la baisse de 14,5% du commerce sino-européen. Environ 4000 sociétés françaises sont présentes en Chine, et plus de 100 sociétés chinoises investissent en France. Les coopérations dans les domaines de l'énergie nucléaire, de l'électricité, de l'aviation, des hautes technologies et des transports sont manifestement efficaces.

- Jean-Pierre Raffarin : la coopération économique franco-chinoise est une combinaison de romantisme et de sagesse

- Les entreprises chinoises et françaises appelées à coopérer

- Hua Jianmin appelle à dresser de nouveaux modèles et idées pour la coopération commerciale sino-française

- La Chine va créer un meilleur environnement financier pour les entreprises étrangères

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Articles pertinents
Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Beijing : lancement du Programme sino-africain d'échanges et d'études conjointes
Le constructeur chinois Geely rachète le Suédois Volvo
Les entreprises chinoises ont un long chemin à parcourir avant de pouvoir être internationalisées
La visite du Président Sarkozy aux Etats-Unis est considérée comme une bonne occasion de rétablir son image
Faire preuve de bon sens en discutant des problèmes concernant la Chine
A qui va profiter le départ de Google ?
Pourquoi une telle grande différence entre les données statistiques commerciales établies par la Chine et par les Etats-Unis ?