Edition du week-end/Plan du site/Notre site/Archives/

 
Français>>Les relations sino-françaisesMise à jour 22.04.2009 13h13
La France est prête à coopérer avec la Chine pour la réalisation de son projet de construction de gros-porteurs

La Secrétaire d'Etat français chargée du Commerce extérieur Madame Anne-Marie Idrac, en visite à Tianjin pour assister au Salon International de l'Aéronautique et de l'Aérospatial 2009 Tianjin (Chine) (AEROMART Tianjin 2009), a déclaré le 21 avril que la France est prête et désire coopérer avec la Partie chinoise pour explorer et discuter ensemble les possibilités de collaborer dans son projet de construction de gros-porteurs.

Elle a dit que la France a constaté que le travail accompli par la Chine pour réaliser son projet est vraiment efficace et fructueux et que le projet est plein d'avenir. « C'est pourquoi, a-t-elle ajouté, nous souhaitons contribuer par nos efforts à sa réalisation et que nous sommes prêts à coopérer avec la Chine pour cela. »

Madame Anne-Marie Idrac a indiqué que malgré que la partie chinoise n'ait pas encore lancé d'appels d'offres, mais les sociétés françaises ont déjà commencé à contacter les entreprises chinoises concernées pour recueillir des renseignements afin de pouvoir procéder à des préparatifs préliminaires. Elle a dit que la partie française souhaite que ces entreprises chinoises puissent participer au Salon de l'Aéronautique et de l'Aérospatial qui se tiendra prochainement à Paris, en France, car ce sera une occasion pour elles de présenter au public français et au public du monde entier les succès remarquables obtenus par la Chine dans ces deux domaines, ce qui permettra aux sociétés internationale dé s'intéresser au marché chinois et d'explorer les possibilités de coopérer avec la Chine.

En parlant des effets de la crise financière internationale sur le commerce franco-chinois, la Secrétaire d'Etat française a indiqué que les entreprises françaises installées en Chine réalisent actuellement des chiffres d'affaires annuels dont le montant dépasse 25 milliards d'euros et ont créé au total 250.000 emplois. Malgré les effets de la crise, les investissements français en Chine ont augmenté de 35% durant le premier trimestre de cette année.

Madame Anne-Marie Idrac a insisté sur le fait que les relations de partenariat franco-chinoises sont excellentes dans les domaines de l'aéronautique et de l'aérospatial, car les deux parties y ont accompli un travail formidable. « Je suis persuadée, a-t-elle dit, que les nouveaux progrès enregistrés ces derniers temps dans les relations politiques des deux pays joueront un rôle positif et contribueront au développement de la coopération économique et commerciale franco-chinoise. »

« La cérémonie de la pose de la première pierre pour la construction de la chaîne de montage final en Chine des avions Airbus de la série A320 a eu lieu à Tianjin il y a deux ans. En mi-mai prochain, le premier avion A320, dont le montage final a été réalisé à Tianjin, quittera la chaîne pour effectuer les vols d'essai. Ce projet a progressé à une rapidité surprenante que nous n'avons jamais pu imaginer. Nous sommes très satisfaits du travail exécuté à Tianjin et nous l'apprécions hautement. Nous n'avons aucune raison de ralentir nos investissements en Chine. », a-t-elle dit pour conclure.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le 11e Festival des arts de l'Asie a commencé à Ordos
Chine reste le pays le plus attirant pour les capitaux étrangers, selon une enquête des Nations Unies
La grandeur d'âme du peuple chinois reflétée à travers les changements de l'Avenue Chang'an
Les chiffres de juillet montrent plus de changements positifs dans l'économie chinoise
Quel est le but des visites en Afrique des dirigeants américains ?