Flash :

Le Royaume-Uni lorgne sur les touristes chinois aisés Les Pussy Riot vont continuer à protester contre la politique du pays Huawei: rapport sans fondement sur une menace de l'emploi américain Un responsable fait l'objet d'une enquête pour détention de 21 maisons Chen Guangbiao offre de nouvelles voitures pour remplacer les automobiles japonaises détruites L'automne coloré du Nord de la Chine Chine: publication d'un livre blanc sur la réforme judiciaire Côte d'Ivoire : interdiction de fumer dans les lieux publics (officiel) Le Bénin célébrera jeudi pour la première fois la Journée internationale de la Fille L'OTAN envisage une nouvelle mission en Afghanistan après 2014 L'ONU rapporte de graves violations des droits de l'homme dans l'est de la RDC 50e anniversaire de 007: découvrez tous les « James bond » depuis les années 60 Funérailles de l'ancien président algérien Chadli Bendjedid Moscou s'oppose contre les frappes contre les installations nucléaires iraniennes (ministre des AE) Cérémonie du 50e anniversaire de l'indépendance de l'Ouganda La Russie et l'Irak s'engagent à renforcer leurs relations La zone euro possède tous les outils pour régler la crise de la dette souveraine (dirigeants français et espagnol) La Turquie va laisser partir un avion syrien après avoir confisqué du "matériel militaire" suspect Le marché international des contenus audiovisuels se tient à Cannes La Côte d'Ivoire accueille une rencontre internationale des partis politiques libéraux

Beijing  Ensoleillé~Très nuageux  22℃~10℃  City Forecast
Français>>Afrique

Guinée-Bissau : le procureur général interdit toute intervention publique sur le procès des coups d'Etat de décembre et d'avril

( xinhua )

11.10.2012 à 08h38

Le procureur général de la République de Guinée-Bissau, Abdu Mané, a interdit aux hommes politiques de faire des interventions publiques sur les évènements du 26 décembre 2011 et du coup d'Etat du 12 avril 2012, qui sont en cours d'instruction.

"Tout homme politique qui enfreindrait ces nouvelles règles sera traduit en justice", a-t-il déclaré dans un communiqué publié mardi.

Paulo Sanha, vice-procureur général, a précisé devant la presse ce mercredi, que cette interdiction s'inscrit dans le cadre "de l'ouverture des investigations devant mener au procès sur le coup d'état manqué du 26 décembre 2011 et du coup d'Etat militaire du 12 avril 2012" et que "les politiciens de tout bord doivent s'abstenir de faire des déclarations avant la fin des investigations".

Selon lui, le silence doit également être observé autour des assassinats qui ont eu depuis mars 2009 pour garder le secret de l'instruction, "car les auteurs des assassinats et des coups d'Etat sont encore sous la présomption d'innocence".

Pour lui, la décision du ministère public "n'a rien à voir avec la censure, ni la liberté d'expression".

A la suite de la publication de la mesure d'interdiction, M. Luis Vaz Martins, président de la Ligue des Droits de l'Homme et Filomeno Cabral, secrétaire général de la Confédération des Syndicats indépendants, ont été entendus au ministère public, pour avoir dénoncé le coup d'Etat du 12 avril dernier.


News we recommend

Apple présente ses excuses pour les défauts du logiciel de cartographie de l'iPhone 5 Les candidates de Miss Reef 2012 se rassemblent au Brésil   De la viande de bœuf âgée de 2 000 ans découverte dans le Nord-ouest de la Chine
La Voix de la Chine est-elle devenue « La Pub de la Chine » ?   Le clip Gangnam Style de PSY au 2e rang du « hot 100 » de Billboard En image: magnifiques peintures sur corps
«Colonel Meow», la nouvelle star de l'Internet Les sites touristiques pris d'assaut par la foule pendant les vacances J-31 mystérieux: le nouveau chasseur furtif chinois

  • Nom d'utilisateur
  • Anonyme

Photos

Les Articles les plus lus |Sontage

Pages spéciales