Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 16.07.2012 08h47
Congo/Législatives : L'UPADS dénonce des « pratiques de tricherie massive »

L'Union Panafricaine pour la Démocratie Sociale (UPADS-ancien parti au pouvoir de Pascal Lissouba) a dénoncé samedi à Brazzaville des « pratiques qui annoncent une tricherie massive » aux élections législatives de dimanche, selon un communiqué parvenu à Xinhua.

« A quelques heures de la tenue des élections législatives de 2012, la direction nationale de l'UPADS, après avoir observé l' organisation générale de ces élections, fait le constat suivant : la distribution chaotique des cartes d'électeurs fait ressortir que 85 % d'électeurs ne les ont pas encore reçues, car elles sont détenues par les chefs de quartier et de village ; le retard volontaire entretenu dans l'affichage des listes électorales ; l' absence criarde des représentants de l'opposition dans les commissions électorales locales sur l'ensemble du territoire national ; l'intimidation des candidats de l'opposition par certains éléments de la force publique ; la création de plusieurs bureaux de vote fictifs dans les départements ; la transhumance des électeurs qui partent d'un département à un autre pour soutenir les candidats du pouvoir ; l'implication des préfets, maires et sous préfets dans les opérations électorales en violation fragrante des accords d'Ewo », précise le communiqué.

« Sur ces entrefaites, l'UPADS dénonce ces pratiques qui annoncent une tricherie massive. L'UPADS attire l'attention de l' opinion nationale et internationale sur la volonté manifeste du pouvoir de fausser les résultats. En conséquence, l'UPADS refuserait les résultats qui ne seront pas issus des urnes », conclut le communiqué.

L'UPADS est la première formation politique de l'opposition congolaise. Elle détient 11 sièges dans l'Assemblée nationale dont le mandat de cinq ans est arrivé à terme.

Source:

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Proposition pour une Autorité Fiscale Européenne (AFE), un Fonds de Réduction de la Dette et des Bons du Trésor Européens
Réticences de l'Allemagne quant à un accord sur la menace de la stabilité européenne
Élections législatives françaises : pour la gauche victorieuse, le plus dur reste à faire