Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 16.07.2012 08h22
UA : le 19e sommet ordinaire des chefs d'Etat et de gouvernement ouvert à Addis Abeba

Le 19e sommet ordinaire des chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union africaine (UA) ayant au menu l'élection d'un nouveau président de la Commission de l'organisation panafricaine s'est ouvert dimanche matin à Addis Abeba en Ethiopie, en présence de plus d'une quarantaine de dirigeants du continent.

Sous le thème officiel comme en janvier, de la promotion du commerce intra-africain, ce sommet devra départager, après l' impasse électorale survenue en janvier où aucun des deux concurrents n'avait pu obtenir la majorité des deux tiers des voix requise pour être élu, le président de la Commission sortant Jean Ping et la ministre sud-africaine de l'Intérieur Nkosazana Dlamini-Zuma.

D'autres sujets brûlants tels que la crise malienne, le nouveau conflit dans l'Est de la République démocratique du Congo (RDC) et les relations tendues entre le Soudan et le nouvel Etat indépendant du Sud-Soudan retiennent l'attention des leaders africains, avec déjà la tenue samedi d'un sommet d'une dizaine de chefs d'Etat du Conseil de paix et de sécurité de l'UA.

On a constaté un nombre record des chefs d'Etat et de gouvernement africains participant à ce sommet ordinaire de l'Union, qui va durer jusqu'à lundi.

Ces assises, ouvertes par le président béninois Thomas Yayi Boni, dont le pays assure la présidence tournante de l'UA pour l'année en cours, coïncident avec le 10e anniversaire de l' organisation panafricaine, créée en 2002 sur les cendres de l' Organisation de l'unité africaine (OUA).

Le chef de l'Etat béninois Thomas Yayi Boni avait succédé en janvier pour un mandat d'un an à l'Equato-guinéen Teodoro Obiang Nguema Mbosogo.

Le scrutin pour départager les deux concurrents et élire les autres membres de la Commission de l'UA (vice-président et commissaires) aura lieu lundi, dernier jour du sommet.

De nombreuses délégations de pays d'autres continents dont la Chine, le Koweït, représenté par son émir cheikh Sabah al-Ahmad al- Sabah, et la Turquie, y prennent part, témoignage de l'engagement de l'UA à renforcer ses partenariats avec le reste du monde, a indiqué le président de la Commission de l'UA Jean Ping.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Proposition pour une Autorité Fiscale Européenne (AFE), un Fonds de Réduction de la Dette et des Bons du Trésor Européens
Réticences de l'Allemagne quant à un accord sur la menace de la stabilité européenne
Élections législatives françaises : pour la gauche victorieuse, le plus dur reste à faire