Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 08.05.2012 13h26
Burkina Faso: Lancement d'un programme de renforcement de la gouvernance

Le Programme de renforcement de la gouvernance (PRG) au Burkina Faso a été lancé, mardi à Ouagadougou sous la présidence du ministre burkinabé de l'Economie et des Finances, représentant le Premier ministre, Lucien Marie Noël Bembamba.

Initié par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et le gouvernement burkinabé, le Programme de renforcement de la gouvernance qui couvre la période 2011-2015, va coûter 11 milliards de F CFA.

« Le nouveau programme de renforcement de la gouvernance qui vient d'être lancé devrait aboutir d'ici à 2015, à l'amélioration de la gouvernance dans les domaines local, politique, économique et administratif », a laissé entendre le représentant résident du PNUD au Burkina, Pascal Karorero.

Selon Pascal Karorero, le PRG ambitionne surtout l'affermissement de l'Etat de droit, l'amélioration de la redevabilité des pouvoirs publics centraux et locaux et l'assainissement de la gestion des ressources publiques.

Le représentant résident du PNUD au Burkina a fait remarquer que l'engagement de l'organisme onusien s'inscrit «dans le suivi du plan cadre des Nations unies pour le développement, qui lui- même vient en appui à la Stratégie de croissance accélérée et de développement durable (SCADD).

Le ministre de l'Economie et des Finances, Marie Noël Bembamba a, pour sa part, indiqué que ces objectifs s'inscrivent en droite ligne dans ceux de la Stratégie de croissance accélérée et de développement durable (SCADD) et du programme présidentiel.

M. Bembamba a aussi salué cet appui financier du PNUD qui, aux côtés d'autres partenaires techniques et financiers du Burkina, apporte chaque année une aide budgétaire d'environ 492 milliards de F CFA.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Chine : une ineptie qu'il est nécessaire de se débarrasser dans l'obtention du « diplômes supérieur fallacieux »
Une nouvelle dynamique pour les relations Chine-UE
La Chine s'engage à doubler le volume de son commerce avec l'Europe de l'Est et Orientale