Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 28.04.2012 13h49
Afrique/FAO : Création prochaine d'un fonds pour faire face à la crise alimentaire au Sahel

Le directeur général de l'Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l' Agriculture, José Graziano Da Silva, a annoncé vendredi à Brazzaville, la création prochaine d'un fonds fiduciaire pour faire face à la crise alimentaire dans le Sahel.

Ce fonds sera alimenté par différents pays exportateurs de pétrole. « Nous avons lancé un appel pour la mise en place d'un fonds fiduciaire qui sera alimenté par les pays exportateurs de pétrole et de minerais, devant nous permettre de faire face à la situation de crise alimentaire au Sahel et dans la Corne de l' Afrique », a déclaré José Graziano Da Silva lors d'une conférence de presse, à l'occasion de la tenue à Brazzaville de la 27ème conférence régionale de la FAO pour l'Afrique.

« Nous avons déjà recueilli un appui rigoureux de la part du président Denis Sassou N'Guesso pour cette proposition de Fonds fiduciaire ; le montant placé dans ce Fonds dépendra des contributions apportées par les Etats, le secteur privé et la société civile », a-t-il précisé, soulignant qu' « Il nous manque au moins 110 millions de dollars qu'il faut mobiliser à court terme pour empêcher que la sécheresse dans la Corne de l'Afrique et le Sahel débouche sur une situation de famine ».

« Nous sommes très inquiets pour le Sahel parce qu'il y a déjà beaucoup de conflits dans cette région qui risque de devenir plus conflictuel si la famine se propage », a fait remarquer le directeur général de la FAO.

Les pays du Sahel, le Burkina Faso, le Tchad, le Mali, la Mauritanie et le Niger, font face à la sécheresse, la hausse des prix des denrées alimentaires et une série de conflits régionaux.

Selon la FAO, 925 millions de personnes à travers le monde sont actuellement touchées par la famine dont 265 millions en Afrique.

La 27ème conférence régionale de la FAO pour l'Afrique ouverte jeudi à Brazzaville, prend fin vendredi soir. Autour du thème : « De la vision à l'action pour une agriculture africaine performante », cette conférence a regroupé quelque 300 délégués dont 37 ministres venus de 49 des 54 pays d'Afrique.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Une flagornerie exagérée qui vise à déstabiliser la Chine
Pourquoi la Chine accepte-t-elle d'accroître ses ressources du FMI
Le 6 mai, ce sera un duel Sarkozy-Hollande