Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 19.04.2012 08h13
Mali : Sit-in des jeunes du FDR devant l'hôtel Salam où réside le président par intérim

La jeunesse du Front uni pour la sauvegarde de la démocratie et la république (FDR, anti-putsch) du Mali, a observé mercredi un sit-in devant l' hôtel Salam où réside le président de la république par intérim, Pr. Dioncounda Traoré, pour dire non au pouvoir bicéphale dans le pays.

Selon Dr Madou Diallo, président de la jeunesse du parti Union pour la république et la démocratie (Udr), membre du FDR, l'objectif de ce Sit-in était d'"exiger la libération immédiate" des détenus, apporter leur soutien à Dioncounda Traoré, manifester leur soutien aux forces armées de sécurité pour libérer le nord du Mali, et dire non aux "arrestations arbitraires".

Ce Sit-in a pris fin par la remise d' une déclaration à M. Moustaph Dicko, directeur de Cabinet du président de la république par intérim.

On pouvait lire sur les banderoles des manifestants entre autres messages : "Libération immédiate des détenus", "Non au pouvoir bicéphale", "Non aux arrestations arbitraires. Dioncounda Traoré est le président de la république", "Le pouvoir aux civiles, les militaires au front".

Il est à noter que cette manifestation s'est déroulée dans la sérénité, mais les jeunes du FDR étaient visiblement très déterminés à faire aboutir leurs doléances.

Sur les lieux du Sit-in, des manifestants très proches de Me Kassoum Tapo et M. Tiéman Coulibaly, respectivement porte-parole et vice-président du FDR, ont annoncé leur arrestation.

"Les militaires ont arrêté Me Tapo hier soir (mardi) et Tiéman Coulibaly ce matin", ont-ils déclaré.

Les arrestations s'ajoutent à celles des 4 officiers généraux et des personnalités civiles, survenues dans la nuit du lundi au mardi matin.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Un air frais venu de l'élection du nouveau président de la Banque mondiale
La Thaïlande reconnaît le rôle de la Chine auprès de l'ASEAN
Présidentielle française 2012 : qui sera le gagnant ?