Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 15.04.2012 11h24
Rwanda : 23 officiers supérieurs de l'armée promus au grade de général

Le président rwandais Paul Kagame a promu 23 officiers supérieurs au grade de général, apprend-on samedi de source militaire dans la capitale rwandaise, Kigali.

Tous les généraux promus sont essentiellement des anciens commandants au sein de l'ancien mouvement rebelle du Front Patriotique Rwandais (FPR), actuel parti au pouvoir à Kigali qui s'est emparé du pouvoir en juillet 1994, après avoir chassé le régime Hutu qui est accusé d'être responsable du génocide perpétré contre les Tutsis dans ce petit pays d'Afrique Centrale

Selon un communiqué émanant du bureau du porte-parole de l'armée rwandaise, le président rwandais Paul Kagame a par ailleurs promu un seul officiel supérieur au grade de lieutenant général, ainsi que 6 (général major) 16 (général de brigade) dans l'ensemble d'une trentaine de hauts gradés de l'armée rwandaises concernés par cette promotion annoncée officiellement dans le weekend.

Par ailleurs, un groupe de sept autres officiers a été promus au grade de colonel, tous sont notamment des anciens hauts cadres au sein de l'état-major de l'armée rwandaise, indique-t-on.

Toutefois, le communiqué indique que le seul officier supérieur promu au grade de lieutenant général est le général major Karenzi Karake, qui jusqu'ici assume le poste de patron des services de reseignements, selon la même source.

L'ancien chef d'état-major de l'armée rwandaise au lendemain du génocide de 1994, le général de brigade Sam Kanyemera, alias "Kaka " qui s'est vu plus tard nommé dans d'autres fonctions non militaires comme membre du parlement rwandais sous le ticket du parti au pouvoir a quant à lui été promu au grade de général major, ce qui suppose qu'il devrait rejoindre l'armée.

La nomination du général de Bridage Kanyemera comme membre du parlement rwandais en 1997, avait alors laissé vacant son ancien poste de chef d'état-major suprême des Forces rwandaises de defense avant d'être remplacé plus tard par le général major Kayumba Nyamwasa, un autre officiel supérieur dissident de l'armée rwandaise actuellement en quête d'asile en Afrique du Sud.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme