Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 29.03.2012 13h27
Le président burkinabé, nouveau médiateur dans la crise malienne, se rendra à Bamako

Le sommet extraordinaire des chefs d'Etat ouest-africains tenu en Côte d'Ivoire le mardi 27 mars 2012 a décidé d'envoyer une délégation de plusieurs chefs d'Etat à Bamako, le jeudi 29 mars 2012, pour "permettre un retour rapide à l'ordre constitutionnel" au Mali.

Par la même occasion, le président burkinabé Blaise Compaoré, a été nommé médiateur dans la crise malienne et a "pour mission de prendre contact avec toutes les parties prenantes en vue d'engager un dialogue fructueux pour la restauration de la paix dans le pays".

La délégation de haut niveau conduite par le chef de l'Etat ivoirien, Alassane Dramane Ouattara, président en exercice de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), comprend les chefs d'Etat du Burkina Faso, du Bénin, du Liberia, du Niger et du Nigeria.

En tant que médiateur de la crise malienne, le chef de l'Etat burkinabé qui compte mener à bien cette mission, a confié, mercredi à Ouagadougou, qu'il met le dialogue au centre de ses actions avec l'ensemble des acteurs impliqués dans la sortie de crise.

Soulignant avoir pris cette mission avec beaucoup de respect, de considération pour ses pairs et d'émotion au regard de la complexité du sujet, Blaise Compaoré pense que "nous avons là cette grave question pour le Mali à savoir une crise à la fois politique et militaire et qui a affecté l'ordre constitutionnel."

Pour le président Compaoré, cette crise est une crise grave pour laquelle il faut que la région se mobilise. Il a expliqué que pour les premiers moments, il va falloir s'informer davantage sur la nature de cette crise à la fois politique et militaire avec de nombreuses interférences et beaucoup d'acteurs.

Source: xinhua

Articles pertinents
Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Tuerie en série en France : un cas grave qui donne matière à de profondes réflexions
Crise iranienne : la politique « deux poids deux mesures » des Etats-Unis
Regards sur le futur ralentissement économique de la Chine