Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 29.03.2012 13h26
Mali : le FUDR prévoit une démonstration de force demain

Le Front uni pour la sauvegarde de la démocratie et la république (FUDR), qui réunit des dizaines de partis politiques et des associations de la société civile opposés au coup d'Etat militaire, a annoncé la tenue d'un rassemblement jeudi à Bamako.

Le rassemblement est organisé au lendemain d'une marche de soutien dans la capitale malienne par des partis politiques et des associations soutenant la junte militaire, au pouvoir au Mali depuis le 22 mars dernier.

Selon des organisateurs joints au téléphone, il s'agit de démontrer aux putschistes que "ceux qui les soutiennent ne sont qu' une minorité d'opportunistes" et surtout de réserver "un accueil chaleureux et engagé" aux six chefs d'Etat de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao), attendus jeudi à Bamao.

"Les Maliens doivent sortir massivement pour prouver à nos amis qu'ils peuvent compter sur nous pour faire aboutir leur plan de résolution de la crise", a déclaré l'un des organisateurs.

Le Comité nationale pour le redressement de la démocratie et la restauration de l'Etat (CNRDRE, junte) a reçu mercredi les chefs d' état-major de la Cedeao venus lui transmettre les dispositions militaires contenues dans les recommandations d'Abidjan.

Les responsables de la junte se sont dits ouverts à toutes les propositions pouvant ramener la paix et la stabilité dans le pays.

Par ailleurs, le président Amadou Toumani Touré, a mis fin à son silence en intervenant mercredi après-midi sur une radio internationale, affirmant qu'il est en sécurité.

Par rapport à la situation actuelle, il s'est dit plus préoccupé par l'avenir de son pays que par son propre sort.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) rédacteur (trice) chinois(e)
Tuerie en série en France : un cas grave qui donne matière à de profondes réflexions
Crise iranienne : la politique « deux poids deux mesures » des Etats-Unis
Regards sur le futur ralentissement économique de la Chine