Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 28.03.2012 08h24
Présidentielle sénégalaise: La démocratie sénégalaise est en bonne santé (observateurs UE)

Dans une déclaration préliminaire mardi à Dakar en attendant son rapport final entre mai et juin à Bruxelles, la mission d'observation électorale de l'Union européenne (UE) s'est félicitée de ce que "la démocratie sénégalaise est en bonne santé" après une bonne organisation du second tour de la présidentielle remportée dimanche par Macky Sall.

"Le peuple sénégalais a démontré que le choix de son président lui appartient", a déclaré à la presse le député Santiago Fisas Ayxela, chef de la délégation du Parlement européen au sein de cette mission dite "indépendante", composée de 90 observateurs au total et présente au Sénégal depuis le premier tour du scrutin tenu le 26 février avec quatorze candidats en lice.

Pour l'élu européen, les électeurs sénégalais ont renforcé la démocratie ancienne sénégalaise en désignant dans un esprit de maturité politique élevé leur futur pour les sept prochaines années, malgré des constats d' achat des consciences le jour du vote même et l' utilisation indue des ressources publiques lors de la campagne électorale.

Chef de cette mission d' observation électorale, Thijs Berman, autre membre du Parlement européen, a salué "une bonne organisation du scrutin par le ministère en charge des Elections et le rôle joué par la Commission électorale nationale autonome (CENA, chargée du contrôle et de la supervision des élections au Sénégal, ndlr)".

A la suite de la mission de l' Union africaine (UA) lundi, les observateurs européens ont félicité le président sortant Abdoulaye Wade pour son fair-play après avoir reconnu sa défaite et appelé son adversaire pour le féliciter dès dimanche soir, sans même attendre que les résultats provisoires officiels soient connus.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Tuerie en série en France : un cas grave qui donne matière à de profondes réflexions
Crise iranienne : la politique « deux poids deux mesures » des Etats-Unis
Regards sur le futur ralentissement économique de la Chine