Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 25.03.2012 10h12
L'UA suspend le Mali, exigeant un retour immédiat à l'ordre constitutionnel

L'Union africaine (UA) a décidé vendredi de suspendre le Mali à cause du coup d'Etat militaire survenu jeudi dans ce pays ouest-africain.

Cette décision a été par le Conseil de paix et de sécurité de l'UA à Addis Abeba, qui avait tenu une réunion ministérielle à Bamako le 20 mars, et examiné la rébellion dans le nord du Mali.

L'UA a fermement condamné le coup d'Etat militaire mené par des militaires maliens.

Selon la décision du Conseil de paix et de sécurité, le Mali ne pourra plus participer aux activités de l'UA jusqu'à ce que l'ordre constitutionnel soit rétabli.

Le Conseil a déploré les pertes de vie au cours des affrontements à Bamako et condamné fermement les pillages commis par des soldats mutins.

Selon un communiqué du Conseil, le putsch intervient juste avant l'élection présidentielle, prévue le 29 avril 2012, et constitue un coup dur pour le Mali ainsi que le processus démocratique en cours au continent africain.

Le Conseil a exprimé son inquiétude sur le fait que les ministres des Affaires étrangères du Kenya et du Zimbabwe, qui participaient à la réunion du Conseil de paix et de sécurité à Bamako, y ont été coincés.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 23 mars
Principales nouvelles du 23 mars
L'« aurore » a-t-elle fait son apparition en Libye ?
La politique extérieure de la Chine : pas plus qu'elle ne peut assumer
Le recours américain devant l'OMC contre les quotas de la Chine sur les terres rares pourrait aggraver la situation