Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 23.03.2012 08h37
La France souhaite des élections "le plus vite possible" au Mali

Le ministre français des Affaires étrangères Alain Juppé a déclaré jeudi que la France souhaite des élections le plus vite possible au Mali après le renversement du président Amadou Toumani Touré par le Comité national pour le redressement de la démocratie et la restauration de l'Etat.

"Nous avons condamné ce coup d'Etat militaire parce que nous sommes attachés au respect des règles démocratique et constitutionnelles. Nous demandons le rétablissement de l'ordre constitutionnel, des élections, elles étaient programmées pour avril, il faut qu'elles aient lieu le plus vite possible pour que le peuple malien puisse s'exprimer", a indiqué M. Juppé sur Europe 1.

Selon un communiqué publié dans la nuit de mercredi par le Quai d'Orsay, la France exprime sa très vive préoccupation face aux graves troubles qui se produisent actuellement à Bamako et appelle au respect de l' ordre constitutionnel et condamne tout recours à la violence.

"La France appelle tous les Maliens, dans cette période cruciale, à préserver la démocratie au Mali", ajoute le communiqué.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Principales nouvelles du 22 mars
L'« aurore » a-t-elle fait son apparition en Libye ?
La politique extérieure de la Chine : pas plus qu'elle ne peut assumer
Le recours américain devant l'OMC contre les quotas de la Chine sur les terres rares pourrait aggraver la situation