Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 21.03.2012 13h28
Mali : réunion ministérielle du conseil de paix et de sécurité de l' Union Africaine à Bamako

Le président malien Amadou Toumani Touré a présidé lundi à Bamako l'ouverture d'une réunion ministérielle du Conseil de Paix et de Sécurité de l'Union Africaine. L'objectif est d'examiner les propositions faites par les experts sur le point des efforts et initiatives en cours, en vue de faire face aux défis auxquels la région du Sahel est confrontée.

Selon le président Touré, il s'agit aussi de faire l'examen des recommandations de la mission d'évaluation conjointe complémentaires d'actions en cours dans la région. Les organisateurs entendent trouver des solutions adéquates aux menaces transfrontalières, qui préservent la quiétude des populations innocentes, en favorisant un développement rapide de la région, selon eux.

« Vous conviendrez avec moi, que la région du Sahel, déjà submergée par les crises alimentaires à répétition, la sécheresse, la famine ne mérite plus d'avoir d'autres fardeaux supplémentaires, pouvant anéantir les efforts déjà fournis par les Etats de la sous- région et leurs partenaires au développement », a déclaré le président malien.

Par ailleurs, dit-il, « c'est pourquoi, pour réussir notre mission, nous devons garder à l'esprit que nous ne devons épargner aucun effort pour vaincre les fléaux présents, dans cette partie du continent, de sauvegarder les acquis démocratiques des Etats et de favoriser le bien-être des populations dans l'unité, la paix et le développement ».

Lors de la présente rencontre, M. Jean Ping, président de la commission de l'Union Africaine (UA) et le représentant du président en exercice de l'UA, ont tous réaffirmé leur engagement et leur accompagnement au gouvernement du Mali face à la crise qu' il connaît.

La nécessité de convenir sur les actions d'ordre sécuritaire, diplomatique, humanitaire, socio-économique et de développement durable et d'autre part, la formulation de grandes lignes d'un plan d'action global pouvant faciliter l'appui, la coordination par l'Union Africaine et ses Etats membres, les Nations-Unies et la Communauté Internationale dans son ensemble, des efforts déployés dans la région, sont autant de points inscrits à l'ordre du jour de cette réunion a-t-on appris.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Sélection du Renminribao du 20 mars
Principales nouvelles du 20 mars
L'« aurore » a-t-elle fait son apparition en Libye ?
La politique extérieure de la Chine : pas plus qu'elle ne peut assumer
Le recours américain devant l'OMC contre les quotas de la Chine sur les terres rares pourrait aggraver la situation