Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 20.03.2012 13h15
Le Kenya et l'Allemagne collaboreront dans la lutte contre le terrorisme et le trafic de drogue

Les chefs des polices kenyane et allemande ont annoncé lundi qu'ils collaboreraient dans la lutte contre le terrorisme et le trafic de drogue, qu'ils ont qualifié de défis communs menaçant ce pays de l'est de l'Afrique. Le Commissaire de la police kenyane Mathew Iteere, recevant du gouvernement allemand un ensemble d'équipements destinés à la surveillance et à la lutte contre la criminalité, a déclaré que cet équipement renforcerait la capacité de la police à détecter et à empêcher les attentats, en particulier ceux des milices somaliennes.

Ce don, remis par le président du Bureau fédéral d'enquête criminelle allemand Joerg Ziercke, en visite, renforcera la capacité de ce pays est-africain à lutter contre les menaces pour la sécurité internationale que font peser les sympathisants des Shebab, a indiqué M. Iteere.

« Le matériel de sécurité que nous avons reçu aujourd'hui aidera la police à lutter contre le terrorisme et le trafic de drogue dans le pays », a déclaré M. Iteere aux journalistes à Nairobi.

La police criminelle fédérale allemande forme depuis début 2011 ses homologues kenyans dans le cadre de sept formations pour les agents de police locale.

M. Iteere a noté que ce matériel, comprenant deux jeeps et un véhicule personnel, contribuerait à la mobilité de la police, tandis que les ordinateurs et imprimantes reçus serviront à la police scientifique et à la lutte contre la cybercriminalité.

« Nous veillerons à ce que la police kenyane soit bien formée pour qu'elle soit capable de détecter les menaces terroristes et les autres crimes », a dit M. Ziercke.

Ce don de matériel survient alors que les autorités kenyanes ont récemment admis que la sécurité intérieure de leur pays avait été menacée par les récentes attaques à la mine et à la grenade sur son territoire.

Plusieurs attaques attribuées aux milices islamistes shebab ont eu lieu dans les districts de Mandera, Wajir, Garissa et Dadaab dans le nord du Kenya, alors même que l'armée de ce pays, entrée en Somalie depuis octobre dernier, a enregistré des victoires contre le groupe islamiste avec la capture de leurs bases militaires et la mort de nombreux combattants de ce groupe.

La sécurité des installations kenyanes essentielles a été placée en niveau d'alerte élevé suite aux opérations militaires kenyanes en Somalie, auxquelles le groupe shebab a répondu par des menaces de représailles au coeur du Kenya.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Principales nouvelles du 19 mars
Sélection du Renminribao du 16 mars
L'« aurore » a-t-elle fait son apparition en Libye ?
La politique extérieure de la Chine : pas plus qu'elle ne peut assumer
Le recours américain devant l'OMC contre les quotas de la Chine sur les terres rares pourrait aggraver la situation