Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>AfriqueMise à jour 18.03.2012 10h53
L'économie tunisienne se dirige vers le rétablissement

L'économie tunisienne se dirige progressivement vers le rétablissement à la lumière des prévisions officielles pour le premier trimestre de l'année 2012 où le taux de la croissance devrait toucher plus de 1% contre un taux négatif (-1,85%) vers la fin de l'année 2011.

Les indices de début de rétablissement économique tunisien se manifestent notamment dans la hausse des intentions d'investissement enregistrée durant les deux premiers mois de 2012 en matière de projets industriels déclarés, investissements et emploi, a indiqué vendredi M. Férid Tounsi, directeur général de l'Agence de promotion de l'industrie et de l'innovation (APII) lors d'une conférence de presse périodique.

Le directeur de l'APII a mentionné que durant la période janvier-février 2012, "le nombre des projets déclarés a progressé de 39% avec 715 projets contre 512 projets déclarés durant la même période de 2011".

Pour l'emploi, a-t-il ajouté, le début de l'année 2012 (janvier- février) "a connu également une hausse de 38,5% en termes d'intentions d'investissement".

Le début de l'année 2012 a été également marqué, selon M. Tounsi, par un certain retour de confiance de la part des investisseurs étrangers en la capacité tunisienne de sortir de la situation difficile et l'amélioration de son climat d'affaire.

Les derniers chiffres de l'APII pour les deux premiers mois de 2012 indiquent dans ce sens que le secteur de l'investissement étranger et celui à participation étrangère en Tunisie a évolué de 40,5% au titre du nombre de projets et de 50,9% au titre d'employabilité.

"Plus de la moitié de ces investissements étrangers, soit près de 55%, sont orientés vers des régions tunisiennes intérieures", a précisé M. Tounsi.

Les statistiques présentés par le directeur général de l'APII ont concerné les intentions d'investissement qui restent selon lui "un indice important" sur le prochain comportement de l'économie tunisienne sans pour autant oublier la nécessité de faire la lecture de la situation sur le terrain, laquelle demeure de justesse au-dessous des estimations.

D'après M. Férid Tounsi, "bien que les intentions d'investissement en Tunisie ont augmenté en 2011 de 10% par rapport à 2010, elles ont reculé sur le terrain de 21%". En réalité, "l'investissement national et étranger ont régressé respectivement de 13% et de 29,7%" en 2011 par rapport à l'année 2010, a indiqué M. Tounsi.

Evoquant les indicateurs du secteur industriel tunisien, le responsable tunisien a rassuré que les exportations ont évolué de 9,9% pendant les deux premiers mois de 2012 . "Une hausse, a-t-il expliqué, revient essentiellement à la performance positive des industries manufacturières".

Il s'agit essentiellement du Textile (25,8% de hausse) et les Industries mécaniques et électriques ou la hausse a été estimée à 45,3%.

Par contre les secteurs des matériaux de construction et des industries chimiques ont constitué, selon M. Tounsi, l'exception de la courbe industrielle haussière de l'année 2012.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Principales nouvelles du 16 mars
Sélection du Renminribao du 16 mars
La politique extérieure de la Chine : pas plus qu'elle ne peut assumer
Le recours américain devant l'OMC contre les quotas de la Chine sur les terres rares pourrait aggraver la situation
Des sessions pas comme les autres